Un footballeur de Serie B en Italie suspendu dix matches pour racisme

Photonews
Photonews

Michele Marconi, attaquant du club de Pise (Serie B), a été suspendu pour dix matches en raison de déclarations racistes, a décidé mercredi la cour d’appel de la Fédération italienne de football.

Michele Marconi, jugé pour avoir lancé au milieu de terrain nigérian du Chievo Vérone Joel Obi la phrase « la révolte des esclaves » lors d’un match le 22 décembre, avait été relaxé en première instance par le tribunal fédéral, conduisant le parquet à interjeter appel.

L’audience de la cour d’appel fédérale, qui s’est déroulée en visioconférence en raison des dispositions anti-Covid, a duré un peu plus d’une heure. La publication des motivations du jugement sera publiée dans les prochains jours.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Photo News

    Par Philippe Gerday

    Espagne

    Sergio Ramos a salué la Casa Blanca: «Je ne voulais pas quitter le Real»

  • TOPSHOT-FBL-EURO-2020-2021-MATCH16-DEN-BEL

    Par Guillaume Raedts

    Diables rouges

    Danemark - Belgique: Kevin De Bruyne, le retour fracassant du patron

  • En une mi-temps, De Bruyne a enflammé les fans belges et calmé les supporters danois.

    Par Frédéric Larsimont

    Euro 2020

    Danemark - Belgique: De Bruyne a rallumé la lumière

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous