Accueil Société

Annelies Verlinden sur la Boum 2: «L’usage de la force était adapté à la situation»

La ministre de l’Intérieur est revenue sur l’événement La Boum 2 au bois de la Cambre, le samedi 1er mai.

Temps de lecture: 2 min

Annelies Verlinden (CD&V) était l’invitée de LN24 ce jeudi matin. La ministre de l’Intérieur est largement revenue sur l’événement la Boum 2 au bois de la Cambre, le samedi 1er mai.

Pour rappel, quelques milliers de personnes étaient présentes samedi 1er mai dans le bois de la Cambre à Bruxelles à l’occasion de la Boum 2, pourtant interdite.

Pour la ministre, « c’est compréhensible que la jeunesse ait envie de se réunir, mais ce qui s’est passé samedi n’était pas acceptable. » Selon elle, « des gens sont venus pour la bagarre ».

Annelies Verlinden a tenu à rappeler que « la police a d’abord communiqué de manière préventive ».

Concernant deux interventions de la police pointées du doigt, la ministre de l’Intérieur se dit «navrée de voir des images comme ça, mais c'est dommage aussi de voir une foule se rassembler comme ça alors que les hôpitaux sont encore sous pression.». Et d’ajouter : « Avec les informations que j’ai, l’usage de la force était adapté à la situation. »

La zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles a déclaré, mardi, via un communiqué, qu’une enquête interne a été menée au sujet de deux interventions policières survenues en marge de la Boum 2, samedi, dans le bois de la Cambre à Bruxelles. Elle conclut que ces interventions étaient légitimes. La police a indiqué avoir mené cette enquête à la suite de la diffusion, sur les réseaux sociaux, de séquences filmées desdites interventions, qui laissaient penser que des policiers auraient commis des fautes.

Mme Verlinden a également déclaré qu’« on ne peut tolérer la violence envers la police, mais on ne peut pas tolérer la violence de la police envers les citoyens ».

Boum 3

Lundi, à la suite de la Boum 2, le collectif « L’Abîme » avait annoncé avoir introduit une demande d’autorisation auprès de la police bruxelloise pour l’organisation d’un nouvel événement intitulé « La Boum 3 » le 29 mai prochain, à nouveau dans le bois de la Cambre.

« Il y a une demande. L’autorité administrative locale (la Ville) doit statuer », a répondu Annelies Verlinden en tenant à rappeler les règles sanitaires actuellement en vigueur.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Debersaques Bart, jeudi 6 mai 2021, 20:31

    le verdict est fait: lescitoyens étaient maudis.

  • Posté par Petre Hubert, jeudi 6 mai 2021, 11:25

    Dès lors que Mme Verlinden nous annonce qu'elle va continuer à réprimer par la force la contestation des multiples atteintes à nos droits fondamentaux dont elle se rend coupable et ce malgré les violences policières qu'elle justifie et encourage implicitement, je considère qu'il est mon devoir de citoyen de participer pacifiquement à la boum 3 le 29 mai prochain. Je ne l'avais pas fait jusqu'à présent mais s'abstenir serait désormais une lâcheté.

  • Posté par Wafellman Fabienne, jeudi 6 mai 2021, 11:12

    Quant on participe, même pacifiquement, à une manifestation interdite et qu'on le sait parfaitement, il ne faut pas faire l'étonné si des dérives surviennent. Qu'elles soient dues à certains venus en découdre soit avec les autres participants (mais on occulte ces images-là), soit avec les forces de l'ordre (mais on insiste sur ces images-là) et de préférence avec les deux. La conclusion est pourtant simple : respectez les instructions pour VOUS protéger ainsi que ceux que vous aimez et même les autres et restez chez vous. On arrive au bout du tunnel avec des ouvertures qui se précisent. Tout n'est pas toujours pour tout de suite. Pourquoi toujours opposer les "jeunes" et les "vieux" ? Si les jeunes ont n'en peuvent plus des jours qui s'additionnent de privation de leur vie , pour les vieux, ce sont des jours qui se soustraient dans ceux qui leur restent.

  • Posté par Debersaques Bart, jeudi 6 mai 2021, 20:52

    On arrive au bout du tunnel. Auelle belle phrase. On nous impressionne avec les statistiques des inoculations, la lumière devant nos yeux, sans d'ajouter que cieux inoculé avec AstraZeneca - je suppose la majorité - recevront que la 2ieme 3 mois plus tard en ont a présent qu'une protection minimal - mais quand même le bienvenue pour la protection du système de santé. Une communication meilleure et plus honnête de la part du gouvernement est le bienvenue, mais pas dans leurs habitudes. Le message reçu: suivez le diktat sans poser des questions, sans rouspéter. Dans certains écoles de vies et systèmes politiques, ceci est une affinité requis. J'espère en Belgique non. Bien que en occident une rite a passer obligatoire - me semble t'il - est de devenir hypocrite. L’incompétence est rarement rémunéré dans la vie, sauf il me semble dans le monde politique.

  • Posté par Vdrme Marc, jeudi 6 mai 2021, 11:13

    D'accord avec vous.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko