Accueil Monde Asie-Pacifique

Coronavirus en Inde: près de 4.000 décès dus et 412.000 nouvelles contaminations en 24 heures

L’Inde a enregistré un record de près de 4.000 décès dus au covid et 412.000 nouvelles contaminations en 24 heures, selon des données officielles publiées jeudi.

Temps de lecture: 2 min

L’Inde a annoncé jeudi un record de près de 4.000 décès dus au covid et 412.000 nouvelles contaminations en 24 heures, tandis que les autorités préviennent que le pays doit se préparer à affronter «de nouvelles vagues».

Les chiffres du ministère de la Santé font état de 3.980 décès et de 412.262 cas quotidiens, portant à 230.168 morts et 21,1 millions contaminations recensés au total en Inde depuis le début de la pandémie.

Des chiffres que certains experts estiment largement sous-évalués.

Ce nouveau record fait suite à plusieurs jours de baisse du nombre de cas qui avaient fait espérer que cette recrudescence catastrophique pourrait s’atténuer.

Après avoir atteint un sommet de 402.000 contaminations quotidiennes vendredi dernier, les jours suivants ont témoigné d’un léger recul à 357.000 avant d’augmenter à nouveau mardi.

La violente augmentation du nombre de cas depuis la fin mars a submergé les hôpitaux, avec des pénuries fatales de lits, de médicaments et d’oxygène. Le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi se refuse à ordonner un confinement généralisé, mais plusieurs régions, dont la capitale New Delhi, les Etats du Bihar et du Maharashtra, se se sont eux-mêmes confinés.

Selon les spécialistes, le pire serait encore à venir avec un pic épidémique qui pourrait n’être atteint que d’ici plusieurs semaines.

K. Vijay Raghavan, principal conseiller scientifique du gouvernement indien, a averti mercredi soir qu’un «3e épisode était inévitable étant donné les niveaux élevés» de contaminations actuels.

« Nous devons nous préparer à de nouvelles vagues »

«Mais on ne sait pas exactement à quel moment ce troisième épisode se produira. Nous devons nous préparer à de nouvelles vagues», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

Le gouvernement essuie de plus en plus de critiques au regard de la situation dramatique à laquelle le secteur de la santé est confronté avec des malades en détresse respiratoire agonisant aux portes des hôpitaux saturés, à court d’oxygène et de denrées médicales essentielles.

Des cargaisons d’aide médicale d’urgence, comprenant des générateurs d’oxygène et des respirateurs ont afflué ces dix derniers jours notamment en provenance des États-Unis, de Grande-Bretagne, de toute l’Europe.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 6 mai 2021, 16:55

    "Coronavirus en Inde: près de 4.000 décès dus et 412.000 nouvelles contaminations en 24 heures": c'est quoi des "décès dus"? Le Soir ferait bien de relire les titres de l'AFP.

  • Posté par Coulon Michel, jeudi 6 mai 2021, 11:29

    Les indiens n'a doivent pas s'en faire, le Dr raoult et d'autres gourous de comptoir ont dit que le virus était saisonnier. Donc ils seront bientôt soulagés

  • Posté par ladeuze olivier, jeudi 6 mai 2021, 13:49

    Y a des saisons en zone tropicale ? ;-)

  • Posté par Esser Olivier, jeudi 6 mai 2021, 11:11

    4000 morts par jour pour l'Inde (1.35 milliard d'habitants), c'est l'équivalent d'environ 33 morts par jours pour la Belgique. C'est très en dessous de ce que l'on a connu durant les deux vagues. Même si ce chiffre est sous-estimé, je rappelle qu'on a eu un pic à 300 durant la première vague et à 200 lors de la deuxième. La deuxième vague indienne n'est pas pire que la nôtre, elle est même moins forte. Elle ne se produit pas au même moment, c'est tout.

  • Posté par massacry olivier, jeudi 6 mai 2021, 22:09

    Donc tout bien ? Voyez-vous à partir d'un certain seuil le quantitatif devient qualitatif.

Plus de commentaires

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une