Accueil Sports Cyclisme Route

Egan Bernal sera l’un des grands favoris du Tour d’Italie: «Remco Evenepoel? Je ne sais pas à quoi m’attendre»

Egan Bernal sera l’un des favoris du Tour d’Italie qui commence samedi à Turin. Vainqueur du Tour de France 2019, le Colombien d’INEOS Grenadiers a connu une saison 2020 difficile, mais espère retrouver sa forme sur les routes du Giro.

Temps de lecture: 2 min

Bernal ne s’est pas encore imposé cette année, même s’il a obtenu quelques places d’honneur, au Trofeo Laigueglia (2e), aux Strade Bianche (3e) et à Tirreno-Adriatico (4e du général), où il a souffert de problèmes au dos.

Bernal avait déjà souffert du dos la saison passée, ce qui l’avait contraint à abandonner durant le Tour. « Cela se passe mieux qu’avant, mais je ressens parfois de la douleur certains jours », a raconté le Colombien. « Pour le Giro, j’ai pu accomplir la préparation que je voulais. D’abord en altitude en Colombie puis en Europe. Je veux bien faire pour ma première participation au Giro. C’est une belle course et nous nous présentons au départ avec une équipe forte avant d’obtenir un beau résultat. »

Bernal estime qu’il ne « possède pas encore les jambes ou la condition » de son Tour victorieux. « Mais je veux retrouver cela. J’ai travaillé dur depuis l’année passée. Je fais tout pour revenir. L’an passé n’était certainement pas facile pour moi. Je veux retrouver cette confiance au Giro. Je suis très motivé. »

« Vigilant dès le premier jour »

Le 104e Giro débutera et se terminera pas un contre-la-montre. Entre ces deux épreuves chronométrées, le peloton affrontera huit arrivées au sommet. « Ce sera un beau Giro et tu devras être prudent et vigilant dès le premier jour », estime Bernal. « J’espère ne pas perdre trop de temps sur les favoris lors du contre-la-montre. Après, nous verrons au jour le jour. »

L’une des attractions du Giro sera Remco Evenepoel, de retour à la compétition et au départ de son premier Grand Tour. « Nous savons tous qu’il est un coureur fort, un des meilleurs coureurs, avec un grand avenir », a déclaré Bernal. « Mais ce sera son premier Grand Tour. J’espère qu’il fera de belles choses, mais je ne sais pas à quoi je peux m’attendre. Il n’a pas encore couru et je ne sais pas quelle est sa condition. Je ne me préoccupe pas des autres, mais me concentre sur moi-même et sur l’équipe. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb