Action des syndicats d'IBM avant une réunion de conciliation

L'entreprise informatique américaine a annoncé un vaste plan de restructuration début novembre. En Belgique, 196 emplois sont menacés. Les discussions entre les syndicats et la direction belge dans le cadre de la procédure Renault sur les licenciements collectifs ont toutefois tourné court.

Les syndicats reprochent à la direction du groupe américain d'avoir mis fin unilatéralement à la procédure, d'avoir lancé dans la foulée un plan de départs "volontaires" et de refuser depuis tout dialogue avec la délégation syndicale.

"Dans ma carrière, je n'ai jamais vu ça", confiait un militant syndical, présent jeudi matin devant le siège d'Agoria. "La direction ne veut pas discuter et dans le même temps elle publie des offres d'emploi pour 25 personnes, avec des compétences requises semblables à celles de personnes qui risquent d'être licenciées. C'est incompréhensible".

Les syndicats, qui avaient été reçus fin avril au cabinet du ministre fédéral de l'Emploi, Pierre-Yves Dermagne, ont obtenu une réunion de conciliation, ce jeudi, dans l'espoir de renouer le dialogue avec la direction. Des actions de grève ne sont pas exclues en cas d'échec.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Va-t-on construire un Legoland sur l’ancien site de Caterpillar
?

    Charleroi: le site de Caterpillar se cherche un avenir

  • d-20200122-3YF45A 2020-01-22 17:47:41

    Par Marie-Eve Rebts

    Immo

    Charleroi: une lente remontée pour la Ville Basse

  • Opération marketing sur le chantier ZIN: le nouveau béton «cradle to cradle» est coulé en direct et en grande pompe, avec Jean-Philippe Vroninks, le nouveau CEO de Befimmo, en première ligne.

    Par Brigitte De Wolf

    Immo

    Première coulée de béton circulaire

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous