Donnez une seconde vie à vos électros inutilisés

Combien d’appareils électr(on)iques, en état de marche, dorment dans nos caves et nos greniers ? 42 millions ! Sans oublier, les 9 millions d’équipements hors d’usage, qui ne serviront plus jamais. Écran d’ordinateur, sèche-cheveux, ponceuse ou robot ménager, des « encombrants » dont les matières premières peuvent être exploitées pour d’autres usages !

Il suffit de jeter un œil dans nos placards pour retrouver des appareils inutilisés : un réveil sans piles, un GPS dépassé, une machine à café défectueuse, un thermomètre cassé, etc. En Belgique, chaque famille possède généralement 11 appareils électr(on)iques qu’elle n’utilise plus ! Vous vous reconnaissez ? Avez-vous aussi deux ou trois GSM éteints dans un tiroir, comme la moyenne des foyers belges ? Et une tonne d’autres équipements qui prennent la poussière ? Ce ne sont pourtant pas des déchets… Bien au contraire, ces objets renferment de précieuses matières premières. D’authentiques « mines urbaines » qui méritent une seconde jeunesse !

Des petits gestes pour faire face à l’urgence

Vous êtes décidé à faire le ménage dans vos appareils inutilisés ? Excellente décision ! Non seulement vous libérez de la place chez vous, mais vous posez aussi un acte important pour l’environnement et les générations futures… Et pour cause : notre mode de vie continue de consommer énormément de matières premières, alors que notre planète ne dispose pas de ressources inépuisables. L’or, par exemple. Dans moins de 10 ans, on risque de ne plus trouver cet incroyable matériau dans la nature. Même constat pour le zinc, le plomb, ou l’argent. D’autant que l’extraction minière traditionnelle a aussi un impact humain et environnemental non négligeable. Alors, comment pouvez-vous agir à votre niveau ?

Agir grâce à l’urban mining

Les ressources ne sont donc pas illimitées. Et si au lieu de continuer à piller la Terre par l’extraction minière traditionnelle, nous récoltions les matières premières dans nos vieux appareils électr(on)iques ? « L’urban mining » permet de revaloriser vos équipements inutilisés. Une démarche qui est aussi moins onéreuse et moins énergivore que de puiser dans une mine naturelle. Le smartphone, par exemple. Un petit concentré de technologie composé de 70 matériaux différents : plastique, verre, nickel, cuivre, or, argent, cobalt, etc. Une concentration de matériaux bien plus élevée que dans les minerais extraits des mines. Lorsque vous offrez une seconde vie à vos vieux électros, vous faites non seulement plaisir à d’autres, mais vous contribuez donc aussi à exploiter les « mines urbaines » et vous évitez de puiser dans la nature.

Que faire de mes vieux appareils ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous : réparer, réutiliser ou recycler. Recupel s’occupe de « revaloriser » vos vieux appareils. Ce qu’il vous reste à faire ? Rapporter vos vieux électros dans le point de collecte le plus proche de chez vous. Recupel se charge ensuite de recycler ceux qui sont obsolètes ou cassés, avec un taux de récupération des matériaux qui approche des 90% ! Vos gros appareils encore en bon état ? Pourquoi ne pas les amener directement dans un centre de réutilisation-partenaire pour qu’il soit remis sur le marché (avec une garantie d’une année).

Ensemble, nous pouvons changer la donne ! Aidez Recupel à vous débarrasser de ces trésors qui vous encombrent : un petit geste pour vous, un bond de géant pour la planète.

Plus d’info sur Recupel.be

La Une Le fil info Partager
Sommaire