Accueil Sports

Scifo au ban des Espoirs pour une question de langue

La nomination du Soulier d’or 84 sera-t-elle remise en cause mardi ? Analyse.

Article réservé aux abonnés
Chef de service adjoint Sports et chef de la cellule foot Temps de lecture: 5 min

Le dossier Scifo est rouvert. A-t-il seulement été refermé depuis le temps que l’affaire traîne ? Elle remonte en fait à la mi-décembre 2014, lorsque Marc Wilmots a entamé des pourparlers discrets avec l’un des plus illustres joueurs belge de tous les temps afin de lui faire réintégrer le giron de l’équipe nationale. Pas comme joueur, bien entendu, mais pour occuper une place dans l’organigramme de la formation fédérale. L’annonce de ce retour aux affaires de Scifo dans le football fut effectuée le 17 janvier… mais sans être suivie d’effet. Jusqu’à ce que la réélection de François De Keersmaecker pour un 6e mandat à la tête de l’Union belge, le 27 juin dernier, ne déclenche un tir nourri de critiques et d’attaques. Avec pour première victime collatérale potentielle : Enzo Scifo. Explications.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs