Des trains de nuit devraient à nouveau circuler vers les stations de ski autrichiennes

La société derrière ce projet se prénomme O.V.O.E. (Ostende-Vienne-Orient-Expérience). Cette société a été fondée par l'entrepreneur Kristof Blomme, qui a été rejoint entre-temps par son partenaire commercial Bart Warreyn. "Nous avons tous les deux travaillé comme étudiants sur des trains de nuit durant les années 90. C'est là que nous avons développé un petit penchant pour le train de nuit", explique M. Warreyn.

Jusqu'à il y a environ cinq ans, la SNCB mettait encore en place un train de nuit vers les stations de ski autrichiennes via les trains Treski. Ces trains ont été mis hors de circulation à la fin de l'année 2016.

Désormais, O.V.O.E. veut faire revivre ces trains de ski. Des sillons ont été imaginés pour permettre de circuler une fois par semaine de mi-décembre à début mars de Bruxelles vers l'Autriche, via Anvers et les Pays-Bas (Breda, Eindhoven...). Le train, composé de wagons-lits, de voitures-lits et d'une voiture-bar/bistrot, fera une dizaine d'arrêts, dont Salzbourg, Bischofshofen, Kitzbühel, Zell am See et Innsbruck.

Durant l'été 2022 (de fin juin à début septembre) O.V.O.E. introduirait alors des trains de nuit au départ de Bruxelles, via Liège et l'Allemagne, en direction des lacs suisses (Bellinzona et Lugano) et du nord de l'Italie (Côme et Milan). Au départ de Milan, les voyageurs pourront également emprunter le train à grande vitesse pour se rendre dans d'autres destinations touristiques en Italie.

Le projet a été lancé en 2019. "Nous sommes en bonne voie pour être en mesure de faire fonctionner les trains de manière efficace", déclare M. Warreyn.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous