Accueil Monde Europe

ONU: Antonio Guterres face à une réélection contestée

Critiqué pour sa discrétion et sa réticence à évoquer les violations de droits de l’homme avec les grandes puissances, le patron des Nations unies doit faire face à une fronde interne au moment d’être réélu pour cinq années supplémentaires. L’absence de sélection démocratique et le soutien des cinq « Grands » lui assurent une réélection en théorie dans un fauteuil.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Sourire aux lèvres, le premier secrétaire-général de l’ONU, le Norvégien Trygve Lie, qualifiait son poste de « job le plus impossible au monde ». Comment rétablir la paix et la sécurité autour du globe, l’harmonie sociale et la prospérité, lorsque l’on ne dispose d’aucun pouvoir régalien comparable à celui d’un chef d’État ou de gouvernement ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs