Accueil Société Régions Bruxelles

Discrimination au logement: Bruxelles ouvre la porte au testing

Dépôt de plainte et preuves préalables, ces deux verrous sautent pour permettre à l’administration de piéger les bailleurs peu scrupuleux. Une première en Belgique, souligne Nawal Ben Hamou (PS).

Article réservé aux abonnés
Journaliste service Bruxelles Temps de lecture: 4 min

Aujourd’hui, notre Région se donne les moyens de lutter contre la discrimination au logement ».

Se voir refuser un toit sur base de son origine, son orientation sexuelle ou encore d’un handicap, un fléau aussi sournois qu’insupportable à Bruxelles, où Nawal Ben Hamou (PS), la secrétaire d’Etat en charge du logement, a décidé de renforcer les dispositifs en vue de mieux protéger les candidats locataires de biens privés. « Cette problématique touche malheureusement de nombreux Bruxellois et Bruxelloises, qui se voient trop souvent refuser l’accès à un logement sur base de critères discriminatoires ». Inacceptable dans une ville où se côtoient 184 nationalités, pointe la socialiste.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par noel lelon, vendredi 7 mai 2021, 9:49

    On espère que les tests à l’embauche et ceux pour l’accès au logement réduiront les discriminations. Il y a longtemps qu'on aurait dû effectuer ces mêmes tests pour les inscriptions des enfants dans les écoles. Le formulaire unique du décret inscriptions en FWB ne concerne que 1 et 1 seule année des 15 années de l’enseignement obligatoire plus maternelles (3 maternelles + 6 primaires + 6 secondaires). Même pour le dépôt du formulaire unique du décret inscriptions, les parents des milieux sociaux non désirés (bref, les pauvres) sont méprisés, découragés et traités de façon dégradante dans de nombreuses écoles qui font de la sélection sociale. Allez voir. C'est dégradant. Pourquoi ne pas permettre aux parents, soit une inscription en ligne , soit de déposer ce formulaire papier à un guichet de l’administration qui transmettra ?

  • Posté par LIENARD NORBERT, jeudi 6 mai 2021, 22:37

    On ne pourra jamais obliger un propriétaire à louer à qui il n a pas envie

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs