Accueil Belgique Politique

Rajae Maouane (Ecolo): «Sur le port du voile, la décision de la justice est claire»

La coprésidente d’Ecolo remet la question du voile dans les administrations publiques sur la table du gouvernement bruxellois. Elle décoche par ailleurs quelques flèches à l’égard du PS.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

A la veille de la fête (virtuelle) de l’Iris, Rajae Maouane veut redire que Bruxelles est une entité à part entière, « dont les Bruxellois devraient se montrer plus fiers ». Le plaidoyer de la coprésidente Ecolo – « On a envie de construire une ville où les frontières mentales et physiques n’existent plus » – ricoche sur toutes les tensions du moment.

La Stib a été condamnée pour discrimination subie par les femmes portant le foulard. Le gouvernement bruxellois va devoir se saisir du port du voile dans les administrations publiques, dossier qu’il n’a pas envie de gérer ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

91 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 10 mai 2021, 11:23

    Si je résume bien ; D'une part; nos citoyens, au travers les organes démocratiques, ont décidés qu'il "fallait supprimer tout signes d'appartenance religieuse des organes publics" (donc qu'elles devaient être neutres ou Laïcs). Si je crois que la STIB fait partie de ces "organes publics" (oui ou non ?) alors la décision du Tribunal du travail est incorrecte (MAIS c'est selon ce que nous ont relatés les journaleux : A VERIFIER svp !). Ensuite et d'autre part; les deux organismes ayant portés plaintes sont UNIA (institution PUBLIQUE anciennement "Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme") et la fumeuse L.D.H (ligue des droits humains, dirigée par une idéologue antisystème pure et dure). Je conclurai que nous avons ici une preuve supplémentaire que le plus grand DANGER contre nos démocraties ... sont les "minorités agissantes" ou si vous préférez : les "groupuscules idéologiques autoproclamées"; les "collectifs de ceci" ou les pseudo "participations citoyennes" de cela. Tous ces groupuscules dits "d'électrons libres" qui nous prennent en otage ou qui veulent nous imposer leur "Diktat" . La L.D.H et UNIA en sont de bons exemples ; avec un comble pour cette dernière ... car elle est financée avec nos deniers publics !! Le processus se déroule toujours en trois étapes : partir (ou créer) d’une idée « noble » , « humanitaire » ensuite en prendre le contrôle et finalement la diriger contre la société dont elle a été issue (et en vivant à ses dépends !) . A mon humble avis ; c’est ici que réside la plus grande menace pour la Démocratie : L’autoreproduction quasi « virale » de ces groupuscules idéologiques autoproclamées !

  • Posté par Debersaques Bart, dimanche 9 mai 2021, 0:18

    "Officiellement, ils le sont, les ministres en charge des Réformes institutionnelles (Annelies Verlinden, CD&V, et David Clarinval, MR) ont annoncé la création d’une Plateforme de dialogue sur l’avenir du fédéralisme belge." L'un respecte t-il la constitution? L'autre ferait t'il la gestion du plateforme par Twitter, Instagram, Facebook et d'autres media? Une enchère d’incompétence?

  • Posté par LIENARD NORBERT, samedi 8 mai 2021, 14:48

    Cela étonne quelqu un? C était quand même une promesse électorale

  • Posté par Baeyens Remi, samedi 8 mai 2021, 8:45

    Il y avait les accommodations 'raisonnables' maintenant il y a le voile. Petit à petit ils grignotent tous les acquis à Bruxelles.

  • Posté par Esgain Nicolas, samedi 8 mai 2021, 7:20

    Le sophisme d’Ecolo c’est de ramener le voile à un simple vêtement qu’on aurait le droit de porter ou pas. Et que donc s’y opposer serait s’opposer au choix libre des femmes. C’est un peu comme si le régime alimentaire d’une religion était un choix libre.... et non pas une règle dictée par un corpus religieux et l’adoption à une croyance .....

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs