Centre de crise: «Les hospitalisations sont en baisse mais la pression reste forte sur les hôpitaux»

Centre de crise: «Les hospitalisations sont en baisse mais la pression reste forte sur les hôpitaux»

« Dans les hôpitaux, le déclin se poursuit. Entre le 30 avril et le 6 mai, il y a eu en moyenne 171,4 admissions à l’hôpital par jour pour cause de coronavirus, soit une baisse de 15 % par rapport à la période de référence précédente. Il y a encore 744 patients traités en soins intensifs », a annoncé Antoine Iseux lors de la conférence de presse du Centre de crise.

2.402 personnes hospitalisées à la suite d’une infection au coronavirus, selon les chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano mis à jour vendredi matin. « La pression sur les hôpitaux reste encore forte mais cette baisse reste une bonne nouvelle. »

Entre le 27 avril et le 3 mai, 2.970 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en baisse de 10 % par rapport à la semaine précédente. Depuis le début de la pandémie en Belgique, 1.007.264 cas d’infection au coronavirus ont été diagnostiqués.

« La situation dans les maisons de repos reste favorable et stable », s’est réjoui Antoine Iseux.

Sur la même période, 36,7 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (-6,5 %), portant le bilan à 24.444 morts depuis le début de la pandémie en Belgique.

Près de 47.000 tests en moyenne ont également été effectués quotidiennement, pour un taux de positivité de 7,1 %.

Le taux de reproduction du virus est quant à lui de 0,88. Lorsqu’il est inférieur à 1, cet indicateur signifie que l’épidémie tend à ralentir. L’incidence, qui renseigne le nombre moyen de nouveaux cas journaliers pour 100.000 habitants, atteint 383 sur 14 jours (-16 %).

Plus d’un tiers des adultes (35,7 %) ont reçu une première injection d’un vaccin contre le SARS-Cov-2 en Belgique. Cela représente plus de 3 millions de personnes, 3.282.232 pour être précis. Parmi elles, 928.137 ont reçu une deuxième dose et bénéficient ainsi d’une protection vaccinale complète, soit 10,1 % de la population adulte belge.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous