Accueil Opinions Cartes blanches

Carte blanche: les zapatistes naviguent vers l’Europe

A l’heure de la ratification d’un nouvel accord commercial entre l’Europe et le Mexique, une délégation de la rébellion indienne zapatiste du Chiapas se met en route vers l’Europe. Comme une sorte de « conquête inversée »…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

C’est parti. La caravelle « La Montagne » a quitté la péninsule du Yucatán au Mexique pour rallier les côtes européennes. À bord, une délégation du mouvement zapatiste du Chiapas, baptisée « l’escadron 421 », car composée de quatre femmes, deux hommes et une personne transgenre, originaires de différentes ethnies mayas. Mission : « envahir » le continent européen pour y propager « le virus de la rébellion ». Une centaine d’autres indigènes zapatistes devraient les y rejoindre, par avion, au début de l’été. Avec, sans doute, la même gravité et la même ironie, caractéristiques de cette drôle d’insurrection.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Carte blanche La faim n’est pas une fatalité

Chaque année, la Journée mondiale de l’alimentation est une triste occasion de constater que nous sommes loin d’être « sur la bonne voie » pour éliminer la faim d’ici 2030. Les solutions ? Plus de cohérence entre nos politiques agricoles, climatiques et économiques, d’une part, et se réapproprier les systèmes alimentaires pour permettre une transition vers l’agroécologie, d’autre part.

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs