Accueil Société

Réouverture des terrasses: l’interdiction de plexiglas confirmée

Contrairement à ce qui figure dans le protocole, le kern réuni ce vendredi midi a décidé que les tables de restos et de cafés en extérieur devront être espacées sans recourir à des parois.

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

A moins de 24 heures de la réouverture des terrasses, c’est un coup de théâtre assez dramatique pour l’horeca qui est survenu. Ce vendredi midi, le gouvernement fédéral réuni en kern a confirmé les propos matinaux de Vincent Van Quickenborne (Open VLD), vice-Premier ministre et ministre de la Justice : contrairement à ce qui figure dans le protocole sectoriel officiel publié mardi, il ne sera pas question pour les exploitants de restaurant et de café de recourir à des parois de plexiglas entre tablées disposées à l’extérieur pour éviter de devoir espacer impérativement celles-ci de 1,5 m. Précision : il s’agira d’écarter les chaises de tablées différentes – et non les tables – de cette distance de 1,5 m. Ceci est d’ores et déjà écrit noir sur blanc dans un arrêté pris par Annelies Verlinden (CD&V), ministre de l’Intérieur, « confirmant le lancement du plan plein air, après avis du Conseil d’État ».

De source gouvernementale, il s’agit là d’un quiproquo – voire d’une erreur manifeste – dans la rédaction du protocole de réouverture car la règle du mètre cinquante entre chaises de tablées différentes avait été clairement annoncée lors du Comité de concertation du 23 avril dernier dans une logique sanitaire. Le Codeco avait en effet décidé de ne pas limiter le nombre de clients en terrasses à la condition de respecter strictement la distance entre tablées. L’usage de paroi en plexi avait été évoqué entre membres du Codeco. Mais si cette solution avait été retenue, elle aurait débouché sur une limitation du nombre de personnes par terrasse.

Réduction du nombre de couverts

C’est en tout cas une solide douche froide pour le secteur car cette décision va amener les professionnels à devoir reconfigurer leurs tables et à, dans de nombreux cas, réduire le nombre de couverts, alors que les réservations de la clientèle sont prises, que le personnel est mobilisé, que la marchandise est commandée et que des parois en plexi ont été çà et là commandées. Et tout cela alors que les terrasses sont censées refleurir dès ce samedi matin. Voilà qui pourrait compromettre la rentabilité de cette réouverture pour une série d’établissements.

La décision du kern met les fédérations de l’horeca, d’ordinaire fermes mais posées, dans une colère noire. « Je suis furieux, c’est un scandale de voir un protocole publié mardi remis en question par le gouvernement fédéral le vendredi, juste avant la réouverture », s’exclame ainsi Fabian Hermans, administrateur à la fédération Horeca Bruxelles. « On trébuche, on se relève et on vient encore nous casser les genoux », réagit pour sa part Thierry Neyens, président de la fédération Horeca Wallonie, parlant de « cirque » et encourageant ses membres « à ouvrir demain avec des parois de plexiglas s’ils en avaient prévues ». Chaude ambiance… qui risque de créer des remous au-delà du secteur de l’horeca.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

37 Commentaires

  • Posté par Formisani Serge, vendredi 7 mai 2021, 20:44

    Messieurs les politiques, vous devrez un jour répondre de vos actes, de vos moqueries, de vos manquements. Vous avez vos rémunérations assurées, votre plantureuse retraite aussi mais les indépendants qui tirent la langue et ont peur du lendemain, ce n'est pas votre souci. Je suis un citoyen lambda, pensionné, mais j'ai pitié de tous ces personnes qui luttent pour leur survie alors que vous, politiques de tout bord, devez certainement déjà penser à vos futurs arrangements pour le prochain gouvernement.

  • Posté par Dib Rihon Renata, vendredi 7 mai 2021, 19:24

    Bravo Clarinval et Dermagne! Nos politiciens sont et restent des branquignolles. Aucun respect pour des gens qui ont été obligés de fermer des mois durant et qui ont fait de gros efforts pour accueillir leurs clients le plus sûrement possible. Je rappelle que des centaines de sociétés utilisent des plexiglas dans leurs locaux. Cherchez la logique ! (Et je n’ai rien à voir avec l’Horeca.)

  • Posté par jose niesten, vendredi 7 mai 2021, 19:09

    Et je n'ai rien à voir avec l'horeca.

  • Posté par jose niesten, vendredi 7 mai 2021, 19:08

    Ils se foutent de la gueule des gens, je suis MR mais je ne comprends pas de rester dans un gouvernement anti-indépendants.

  • Posté par Duquesne Claude, vendredi 7 mai 2021, 19:14

    les membres du MR sont polis; mais il y a toujours des délits de sale gueule

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko