Accueil

Vincent Van Quickenborne: «Je crains que le nombre de détenus augmente un peu, mais nous devons passer par là»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Si l’objectif est bien de favoriser les alternatives aux peines de prison, le nombre de prisonniers risque d’augmenter dans les prochaines années, notamment parce qu’on va purger les « petites » peines. La décroissance du nombre de prisonniers devrait survenir dans 5 à 10 ans, le temps, espère le ministre Van Quickenborne, que les magistrats s’adaptent aux nouveaux principes d’exécution des peines.

L’application de la loi de 2006 sur le fait de purger les « petites peines » risque d’augmenter la surpopulation dans les prisons…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs