Accueil Monde Asie-Pacifique

Une partie de la fusée chinoise s’est désintégrée au-dessus de l’océan Indien

Une entrée incontrôlée d’un objet de cette taille a suscité des inquiétudes quant aux dommages et aux éventuelles victimes, malgré la faible probabilité statistique.

Temps de lecture: 2 min

Un important segment de la fusée chinoise qui a fait son retour dimanche dans l’atmosphère s’est désintégré au-dessus de l’océan Indien dimanche, a annoncé l’agence spatiale chinoise, après de vives spéculations sur l’endroit où cet objet de 18 tonnes pourrait tomber.

« Selon le suivi et l’analyse, à 10h24 (7h54 en Belgique) le 9 mai 2021, le premier étage de la fusée porteuse Longue-Marche 5B est entré dans l’atmosphère », a déclaré le Bureau chinois d’ingénierie spatiale habitée dans un communiqué, fournissant les coordonnées d’un point se situant dans l’océan Indien près des Maldives.

Il a précisé que la majeure partie de ce segment s’est désintégrée et a été détruite en entrant dans l’atmosphère.

Les autorités chinoises avaient affirmé que le retour incontrôlé du segment de la fusée Longue Marche-5B, qui avait placé le 29 avril sur orbite le premier module de sa station spatiale, présentait peu de risques.

« La fusée est tombée »

Space-Track, qui a utilisé des données militaires américaines, a également confirmé cette entrée dans l’atmosphère. « Tous ceux qui suivent la rentrée de #LongMarch5B peuvent se détendre. La fusée est tombée », a-t-il tweeté.

« Nous pensons que la fusée s’est écrasée dans l’océan Indien, mais nous attendons les données officielles du @18SPCS », a-t-il ajouté dans un autre tweet, en référence à un escadron américain chargé du contrôle de l’espace.

Le point d’arrivée du segment correspond aux prévisions de certains experts selon lesquelles il y avait de fortes chances qu’elle s’abîme en mer car la planète est couverte à 70 % d’eau.

Mais une entrée incontrôlée d’un objet de cette taille a suscité des inquiétudes quant aux dommages et aux éventuelles victimes, malgré la faible probabilité statistique.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Lhoest Roland, dimanche 9 mai 2021, 11:44

    L’article ici c’est simplement parce que une partie de la fusée s’est désintégrée en rentrant dans l’atmosphère, ce qui n’est pas dans les usages. Les trains qui arrivent à l’heure, et sans encombres à quai, font rarement l’objet d’articles dans la presse....

  • Posté par Lhoest Roland, dimanche 9 mai 2021, 11:46

    Ma réponse était adressée à CocheLaMouche.

  • Posté par Joris Michel, dimanche 9 mai 2021, 11:21

    "La fusée Longue Marche 5, qui a fait son premier vol en 2016, devrait théoriquement respecter les recommandations internationales qui demandent que la rentrée de l’étage soit réalisée de manière contrôlée, de préférence au-dessus d’un océan, pour éviter tout accident. Mais pour une raison ou une autre, cela n’a pas été fait pour les vols de la Longue Marche 5B… Il est vrai que l’installation qui permet de contrôler la rentrée coûte cher, et réduit la performance du lanceur."

  • Posté par du Coche LaMouche, dimanche 9 mai 2021, 10:30

    C'est étrange... Tout ce qui monte finit par redescendre. Quand une fusée US, russe ou européenne rentre dans l'atmosphère, on n'en fait jamais un article... Deux poids deux mesures ?

Plus de commentaires

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une