Accueil Culture Scènes

Namur en Mai: une édition restreinte doublée d’un spectacle test

Certains ont reporté en été, d’autres encore changent de forme. Mais, parmi les festivals d’arts de la rue qui essaiment au printemps, il en est un qui garde le cap, vaille que vaille, c’est Namur en Mai. Le festival sera au rendez-vous à l’Ascension. Pour un petit cercle de chanceux.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Chaque année, à l’Ascension, Namur prend des airs de grande fête foraine. Environ 200.000 spectateurs déambulent en bord de Meuse, baguenaudant d’un humble entresort à une vertigineuse pièce de cirque, au fil des quelque 70 spectacles (pour 400 représentations) que propose Namur en Mai, sur trois jours. Enfin, ça, c’était à l’époque où un festival d’arts de la rue rimait encore avec insouciance et spontanéité. Aujourd’hui, surtout après les annonces frileuses du dernier Codeco, l’exercice a sensiblement perdu de sa fraîcheur, verrouillant les aspects logistiques et douchant la légendaire indiscipline de saltimbanques insoumis.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs