Accueil Belgique Politique

Rassemblements à Ixelles: le bourgmestre promet de durcir le ton

« On devra prendre des mesures plus strictes dès aujourd’hui », assure Christos Doulkeridis (Ecolo).

Temps de lecture: 3 min

Le bourgmestre d’Ixelles Christos Doulkeridis (Ecolo) prévient dimanche matin que les fêtes en milieu urbain ne seront plus tolérées, comme cela a été le cas samedi soir sur la place Sainte-Croix, au premier jour de la réouverture des terrasses et de la levée du couvre-feu.

Présent sur les lieux dès la fin de l’après-midi et jusqu’à la fin de l’intervention de police, le bourgmestre a essayé autant que faire se peut, mais en vain, d’amener les participants à respecter les règles sanitaires, puis à mettre fin au rassemblement.

« C’était le premier soir de la fin du couvre-feu et on s’attendait ce qu’il y ait un appel à un rassemblement quelque part en Belgique. On a essayé une stratégie qui tenait compte d’un certain nombre de critiques qui avaient été faites… », livre-t-il. « C’est aussi un quartier où les interventions ne sont pas évidentes car il est fort urbain et fort habité. J’ai commencé à discuter avec les gens en début de soirée. A 0 h 30 encore, j’ai fait tous les groupes et j’ai fait des appels par haut-parleur pour demander aux gens de quitter les lieux par respect pour les voisins. A un moment donné, la seule option qui restait était de faire évacuer la place par les forces de l’ordre. »

« Pas de prise de responsabilité »

Après avoir essayé la voix du dialogue, afin de ne pas répondre aux jeunes voulant faire la fête par de la répression, comme cela avait été le cas lors des « boums » au bois de la Cambre, Christos Doulkeridis a décidé de durcir le ton dès ce dimanche. « Hier, c’était le premier soir de la levée du couvre-feu et on a eu cette volonté-là », a-t-il expliqué. « Mais il est exclu que je puisse accepter que la ville et les endroits où il y a des habitants puissent être considérés comme des lieux où on va faire la fête. On devra prendre des mesures plus strictes dès aujourd’hui, mais j’espère que les gens vont comprendre d’eux-mêmes que ce n’est pas possible de faire cela tous les jours. »

Il s’est dit très déçu par le manque de responsabilité et de solidarité des participants face à la pandémie, qui décime surtout des personnes issues des populations plus âgées. « Ce qui est décevant c’est que les gens nous disent d’arrêter de les infantiliser, mais après cela, il n’y a pas non plus de prise de responsabilité dans leurs comportements », déplore le bourgmestre. « Finalement, cela donne raison à ceux qui disent qu’il faut des couvre-feux, qu’il faut des règles, imposer des choses et qu’il faut sanctionner. C’est vraiment dommage. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

29 Commentaires

  • Posté par Pillois Martine, lundi 10 mai 2021, 18:02

    Née native de Flagey, je peux affirmer que depuis quelques dizaine d'années la place Sainte-Croix est le lieu de rendez-vous pour l'alcoolisation de masse jusqu'à la limite du coma éthylique. Nulle liberté dans ces rassemblements, c'est du binge drinking permanent. Il faut être très mal informé, ou très mal intentionné, pour y voir autre chose. On ne raisonne pas des alcooliques en manque. Boire seul dans son kot, ce n'est pas motivant, en meute, c'est tellement festif et entraînant.

  • Posté par Toussaint Francis, lundi 10 mai 2021, 13:44

    Facile de critiquer un bourgmestre... Critiquons plutôt les petits merdeux égocentriques !

  • Posté par Dupont Vincienne, lundi 10 mai 2021, 2:36

    Lol, il est déçu le pauvre...comme si ce n'était pas prévisible...

  • Posté par RC Peeters, dimanche 9 mai 2021, 18:20

    La vaccination de masse est bien plus inquiétante, que les rassemblements. Geert Vanden Bossche, DMV, PhD, virologue indépendant et expert en vaccins, anciennement employé chez GAVI et The Bill & Melinda Gates Foundaton : Comme indiqué, je ne suis pas contre la vaccination. Au contraire, je peux vous assurer que chacun des vaccins actuels a été conçu, développé et fabriqué par des scientifiques brillants et compétents. Cependant, ce type de vaccins prophylactiques est totalement inapproprié, voire très dangereux, lorsqu'il est utilisé dans des campagnes de vaccination de masse pendant une pandémie virale. Les vaccinologues, scientifiques et cliniciens sont aveuglés par les effets positifs à court terme des brevets individuels, mais ne semblent pas se soucier des conséquences désastreuses pour la santé mondiale. Sauf si je suis scientfiquement prouvé que j'ai tort, il est difficile de comprendre comment les interventons humains actuels empêcheront les variantes en circulation de se transformer en monstre sauvage. C'est ce qui se passe aux S échelles, la Mongolie, la Thaïlande etc. avant la vaccination ses pays n'avaient presque pas de morts! https://www.dodychiro.com/most-important-video-on-vaccines-for-covid-19/ et https://www.worldometers.info/coronavirus/country/seychelles/

  • Posté par Durieux Karine, dimanche 9 mai 2021, 23:10

    Copier-coller de FranceSoir, torchon qui sert de souce! ...

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs