Accueil

Dans nos téléphones demain?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Difficile de savoir quand de telles puces pourraient équiper nos appareils high-tech. Il est toutefois probable que cela mettra quelques années. La puce d’IBM est un prototype et la société ne dispose pas de fonderies lui permettant de produire de semi-conducteurs. En revanche, il est possible qu’il approche un acteur travaillant dans le secteur pour lui fournir quelques secrets de fabrication. Entre d’éventuels accords commerciaux et la production à grande échelle de puces, il est probable que les puces en 2 nm ne pointent pas le bout de leur nez avant 2024.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs