Accueil Médias

Les médias restent intéressés: «N’oublions pas que le monde s’est arrêté»

Les prises de parole du gouvernement s’enchaînent. Mais si les audiences traduisent une baisse de l’intérêt du public pour l’info en direct, leur couverture reste des rendez-vous prioritaires pour les chaînes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

En temps normal, le match qui opposait la Belgique à l’Angleterre, le 15 novembre dernier, aurait pu être le programme avec la plus forte audience de l’année en Belgique francophone, avec 779.097 téléspectateurs devant leur télévision. C’était sans compter sur la pandémie survenue huit mois plus tôt et une année par les multiples éditions spéciales des chaînes belges, et les retransmissions en direct des Conseils nationaux de sécurité, puis des Comités de concertation (Codeco). De simples communications gouvernementales à la base, celles-là sont devenues des événements médiatiques. A tel point qu’on ne s’étonne plus de pouvoir les suivre sur les deux principales chaînes, RTL-TVI et La Une, et sur la chaîne d’information en continu LN24.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Persenaire André, lundi 10 mai 2021, 2:41

    Mis en ligne à 05:55 ("Par Cédric Petit Journaliste au service Culture Le 10/05/2021 à 05:55") mais consulté dès 02:41 !

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs