Landry Dimata promu en Liga avec l’Espanyol: une affaire financière en or pour Anderlecht

Dimata.
Dimata. - PhotoNews

En allant arracher un partage vierge à Saragosse, samedi soir, l’Espanyol Barcelone a d’ores et déjà validé son ticket pour réintégrer la Liga qu’il avait quittée par la petite porte 12 mois auparavant. Cette promotion, attendue et acquise alors qu’il reste encore 4 journées de championnat à disputer, aura aussi une incidence financière capitale pour Anderlecht. Prêté cet hiver au club catalan, Landry Dimata (15 matches, 3 buts cette demi-saison) a disputé 66 minutes samedi et est assuré au passage d’y rester puisque la direction anderlechtoise, qui ne comptait plus trop sur lui en raison notamment de problèmes récurrents au niveau du cartilage, avait fait inclure dans son contrat de prêt une clause de rachat automatique en cas de retour de l’Espanyol en D1.

Pour Anderlecht, qui avait déboursé plus de 5 millions d’euros en 2019 pour arracher l’attaquant belge à Wolfsbourg, cette promotion constitue donc une aubaine financière puisque le montant de cette option, qui s’élève à 2,2 millions d’euros, va dégager une manne non négligeable d’argent frais. En outre, le club bruxellois se sépare d’un joueur dont les émoluments annuels tournaient aux alentours des 2 millions d’euros et dont le contrat courait encore jusque juin 2023…

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous