Accueil Monde Union européenne

UE: avec AstraZeneca, une rupture presque consommée

La Commission européenne a fait savoir qu’elle réfléchirait à deux fois avant de refaire affaire avec le laboratoire anglo-suédois. Le contrat n’a pas été renouvelé « pour le moment ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

La Commission européenne a voulu faire savoir, dimanche, qu’elle réfléchirait à deux fois avant de refaire affaire, dans le futur, avec AstraZeneca, le laboratoire anglo-suédois qui commercialise le vaccin anti-covid développé par l’université d’Oxford.

« Nous n’avons pas renouvelé le contrat (avec AstraZeneca) après le mois de juin. On verra, on regarde ce qu’il se passe », a déclaré le commissaire européen chargé du marché intérieur, Thierry Breton, sur France Inter/France Info. Interrogé sur le fait de savoir si cela signifiait une fin de non-recevoir définitive, il a précisé que cela n’était « pas encore fait, attendez ». Plus tard, son collègue à la justice, Didier Reynders a indiqué lors de l’émission De zevende dag (Eén – VRT) que l’UE avait eu « eu un réel problème avec AstraZeneca. Il y a un manque de confiance. Il est donc impossible désormais d’acheter ce vaccin ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Dinon Philippe, lundi 10 mai 2021, 1:38

    Question : Qu’en sera-t-il pour ceux qui n’ont reçu qu’une dose du vaccin AstraZeneca ?

  • Posté par Bartet Guy, mardi 11 mai 2021, 13:13

    Ils ne sont pas considérés comme vaccinés (pareil pour les autres vaccins). Sauf bien sûr quand on veut montrer par les chiffres que la vaccination avance à grands pas ; -)

  • Posté par Istasse Bernard, dimanche 9 mai 2021, 23:26

    Question au journal de référence LE SOIR: vous n'avez pas meilleurs informateurs (de haut niveau !) que ce pète-sec nommé par le champion du casting, Emmanuel Macron. Mais peut-être Macron voulait-il avoir à sa botte les mandailles Breton et Charly Michel.

  • Posté par Naeije Robert, lundi 10 mai 2021, 7:53

    Vous oubliez Barnier, plus compétent que Breton (pas difficile) mais égal en cuistrerie.

  • Posté par Istasse Bernard, dimanche 9 mai 2021, 23:13

    Pire qu'un techno-politicien français tu meurs ! Breton = Bull, la seule grande (?) informatique française grâce à lui à tout jamais disparue. CQFD: commissaire à l'Europe [(job et pension TOP; capacité: nulle; prétention française (=maximum maximorum)].

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs