Accueil

Charles Picqué: «La résistance a parfois une justification, mais là…»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

« Il y a des règles, il faut les respecter, point. Bien sûr, il s’agit d’amener un dialogue et d’être compréhensif – ce qui est d’ailleurs plus difficile face à des personnes en état d’ébriété », relève le bourgmestre de Saint-Gilles, Charles Picqué. Mais une fois qu’on a épuisé la capacité à faire comprendre, les autorités apportent une réponse proportionnée. On a vu des manifestations qui s’imposaient malgré les circonstances : des gens victimes d’injustices graves et sérieuses. Ce n’est pas tout à fait la même chose que de manifester parce qu’on veut boire des verres. C’est très ennuyeux de devoir rentrer chez soi mais ça ne justifie par une manifestation violente contre les autorités. Il faut revoir un peu le contexte général. La résistance à l’autorité a parfois une justification, mais là… »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs