Jérusalem: de nouveaux affrontements entre Palestiniens et police israélienne font 200 blessés

Jets de pierres, gaz lacrymogènes, balles en caoutchouc. Des affrontements entre Palestiniens et policiers israéliens ont fait plus de 200 blessés lundi sur l’esplanade des Mosquées, après un week-end de violences à Jérusalem-Est.

La reprise des violences a coïncidé avec « la Journée de Jérusalem », marquant selon le calendrier hébraïque la conquête de Jérusalem-Est par l’Etat hébreu et souvent émaillée de heurts entre Palestiniens et Israéliens.

Tôt le matin, des centaines, voire des milliers, de Palestiniens ont lancé des projectiles en direction des forces israéliennes positionnées à l’intérieur de l’esplanade des Mosquées car contrôlant l’accès au troisième lieu saint de l’islam nommé Mont du Temple par les Juifs, a constaté un journaliste de l’AFP.

Le journaliste a vu des dizaines de blessés évacués de l’esplanade dans des ambulances sirènes hurlantes. Le Croissant-Rouge palestinien a fait état de plus de 215 blessés palestiniens parmi lesquels 153 hospitalisés, dont 4 dans un état critique. La police israélienne a fait état de neuf blessés dans ses rangs.

L’un des vecteurs de tension des dernières semaines à Jérusalem-Est est le sort de familles palestiniennes du quartier de Cheikh Jarrah qui sont menacées d’expulsion au profit de colons juifs.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous