Accueil Culture Musiques

Pierre Audi, directeur du festival d’Aix: «Nous devons oser l’imagination»

Face au défi de la relance du spectacle vivant, le Festival lyrique d’Aix-en-Provence se définit comme un moteur culturel essentiel dans sa région et en Europe.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

A la tête du Festival d’Aix-en-Provence depuis 2018, le metteur en scène et directeur artistique franco-libanais Pierre Audi envisage l’édition 2021 de l’événement comme « un grand Festival de relance ». Une édition qui se déroulera du 30 juin au 25 juillet et dont le programme se prépare depuis plus de trois ans mais a été repensé afin d’intégrer deux des productions prévues pour 2020 : Innocence, la création mondiale de Kaija Saariaho et Le Coq d’Or de Rimski-Korsakov. De son côté, Pierre Audi mettra en scène la création de L’Apocalypse arabe du compositeur israélo-palestinien Samir Odeh-Tamimi.

Quel regard portez-vous aujourd’hui sur le festival d’Aix-en-Provence ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs