Accueil Société

Van Ranst fait à nouveau l’objet de menaces de mort

Le virologue demande à la police d’enquêter.

Temps de lecture: 1 min

Marc Van Ranst estime à nouveau faire l’objet de menaces. Sur Twitter, le virologue a partagé une capture d’écran de messages échangés sur le site internet Viruswaanzin, qui rassemble des personnes opposées à la gestion sanitaire actuelle du pays.

« Il doit mourir », peut-on lire. Il « devrait être brûlé sur le bûcher ». « Ces gens se radicalisent », avertit Marc Van Ranst, qui demande à la police de Gand d’enquêter sur ces menaces.

Habitat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Bauduin Dominique, mardi 11 mai 2021, 10:04

    Des menaces de mort, c'est aller trop loin. Je ne suis pas sûr qu'elles soient réelles, car je ne les mettrait pas sur les médias sociaux, sauf si le but est uniquement de faire peur. C'est sûr que Van Ranst, et son pouvoir sur les médias et le gouvernement, n'est pas apprécié par tout le monde. Si danger de mort il y a, il faudrait suivre les groupements silencieux d'extrème droite.

  • Posté par NICODEME CLAUDE, lundi 10 mai 2021, 17:53

    Les menaces à son encontre sont totalement inadmissibles et devraient être condamnées avec la plus grande fermeté. Mais vu ses conflits d'intérêts avérés, MVR ne devrait plus avoir droit au chapitre et devrait se taire dans toutes les langues et sur tous les médias; tout comme d'ailleurs toutes personnes présentant des conflits d'intérêts à quelque niveau que ce soit. Hormis ceux-ci et donc sur un autre point de vue plus "psychologique", je me demande comment notre gouvernement (Alexander De Croo en tête) espère "former une équipe de 11mios de joueurs" avec des "entraineurs" de ce type; pour cela aussi, le gouvernement ferait bien de faire taire, une fois pour toute, ce personnage qui clive manifestement la population.

  • Posté par Linard Robert, lundi 10 mai 2021, 16:42

    Ce personnage manipulateur est certes toxique, mais les menaces de certains vont trop loin et sont pénalement condamnables. Par contre, il serait bon que l'on renouvelle l'ensemble des membres du GEMS au profit d'une équipe plus consciente d'autres priorités que le risque zéro Covid tout en ne soignant plus suffisamment les autres patients

  • Posté par epictete epictete, lundi 10 mai 2021, 13:41

    Qu'il s'abstienne de donner son avis pour disparaître des médias qu'il excelle à manipuler (https://www.dhnet.be/actu/belgique/une-ancienne-video-de-marc-van-ranst-refait-surface-ou-il-explique-comment-influencer-la-population-si-vous-faites-cela-ils-ne-chercheront-pas-des-voix-alternatives-60253a957b50a62acfcc8e62) serait sain pour tous. En aucun cas, je ne mets pas ses compétences en question mais plutôt ses façons de faire.

  • Posté par Joute Dodo, lundi 10 mai 2021, 13:32

    On connais suffisamment "viruswaanzin" pour arrêter tous ceux qui pourraient émettre ces menaces de mort et puis faire le tri. Pas tant que j'apprécie Van Ranst. A mon avis, il n'a pas fait grand chose de positif: appliquer des mesures moyennageuses au 21ème siècle était vraiment idiot. Mais de là à le menacer de mort! Et si on devait tuer tous ceux qui ont cherché à se faire valoir par temps de pandémie, ce serait une hécatombe...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko