Accueil Monde Proche-Orient

Proche-Orient: Jérusalem reste un haut lieu de la cause palestinienne

Les incidents se multiplient dans la ville sainte entre Palestiniens et police israélienne. Le conflit israélo-palestinien tend à sortir des radars mais le feu couve sous la cendre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Deux événements concomitants expliquent l’extrême tension qui règne actuellement à Jérusalem. D’abord, la proximité au début du mois de mai d’une possible expulsion de plusieurs familles palestiniennes habitant le quartier arabe de Sheikh Jarrah a entraîné des manifestations de solidarité qui ont été durement réprimées, alors qu’à peu près en même temps des incidents éclataient entre des jeunes et la police israélienne sur fond de prière impliquant des milliers de Palestiniens sur l’esplanade des Mosquées, haut lieu de l’islam – qui est aussi le mont du Temple, principal lieu saint pour les Juifs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Israël se dirige vers de nouvelles élections

Naftali Bennett et Yair Lapid, les deux leaders de la coalition au pouvoir depuis un an, ont annoncé vouloir dissoudre la Knesset. Ils cherchent une porte de sortie pour leur gouvernement, sans majorité depuis plusieurs semaines, au détriment de la stabilité du pays, qui vivra sa cinquième élection en moins de quatre ans.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs