Accueil

Annabelle, la plus sulfureuse

Article réservé aux abonnés
Journaliste au Soirmag Temps de lecture: 2 min

L’atout charme du clan Belmondo. Frange à la Jane Birkin, traits délicats et regard mystérieux : née en 1988, Annabelle est la seule petite-fille du patriarche. C’est peut-être la raison pour laquelle ces deux-là ont noué une telle complicité. Annabelle a grandi en Californie, puis dans l’Oregon, avant de rallier Paris en 2013. Son logement dans la capitale ne doit rien au hasard : aux dernières nouvelles, elle habite le même immeuble que Bébel, quelques étages au-dessus.

Après des études de journaliste, Annabelle s’est tournée vers le mannequinat, forte d’une beauté irradiante. Face à l’objectif, la jeune femme de 33 ans se sent à l’aise. Au fil des ans, elle s’est fait un nom dans l’univers compétitif de la mode, posant pour les plus grandes marques et travaillant pour de prestigieuses agences. On dit d’Annabelle qu’elle est de toutes les soirées parisiennes qui comptent. La petite-fille de Belmondo sévit aussi sur Instagram. Elle ravit régulièrement ses 63.000 abonnés de clichés parfois osés, toujours artistiques.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs