Accueil Monde Proche-Orient

Plus de 100 roquettes tirées depuis Gaza vers Israël, qui lance des frappes de riposte (photos)

Au moins vingt Palestiniens, dont neuf enfants, ont été tués dans des frappes israéliennes sur la bande de Gaza.

Temps de lecture: 1 min

Plus de 100 roquettes ont été tirées au total lundi depuis la bande de Gaza vers Israël, a rapporté le Hamas au pouvoir dans l’enclave palestinienne contre laquelle l’armée israélienne a mené des frappes de représailles.

Le mouvement islamiste Hamas a annoncé tirer des roquettes vers le territoire d’Israël «en réponse à ses crimes et à son agression contre la Ville sainte», après de violents heurts entre Palestiniens et police israélienne, sur l’esplanade des Mosquées dans la Vieille ville de Jérusalem notamment.

Israël-Palestiniens-conflit

Au moins vingt Palestiniens, dont neuf enfants, ont été tués lundi dans des frappes israéliennes sur la bande de Gaza, en riposte à des tirs de roquettes en provenance de l’enclave palestinienne, ont indiqué les autorités locales.

D’après ce bilan actualisé du ministère de la Santé dans la bande de Gaza, au moins vingt personnes sont mortes dans les raids israéliens, qui ont également fait 65 blessés. Le mouvement Hamas, au pouvoir dans l’enclave, avait auparavant rapporté la mort d’un de ses commandants dans l’une de ces frappes.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, mardi 11 mai 2021, 1:06

    Un Palestinien qui tire une roquette, c'est un terroriste. Mais l'armée israélienne qui par représailles tue 100 Palestiniens, c'est une bonne leçon donnée à de sales pouilleux indisciplinés qu'il faut mettre au pas. C'est curieux de voir à quel point tout cela rappelle ce qu'on a vu en 1940-44 dans la partie de l'Europe occupée par les armées du gentil petit Adolf.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mardi 11 mai 2021, 10:08

    La différence provient essentiellement de la chronologie des événements et du "choix" des cibles visées. D'un côté (des civils israéliens) et de l'autre (des lieux de fabrication et de stockage d'armes diverses, des tunnels d'attaque, des commandants et groupes occupés à lancer des "feux d'artifice inoffensifs"). Heureusement pour eux, les israéliens disposent d'un système très efficace de protection contre ce genre de "cadeaux volants", le "Kipat Barzel" (dit "Dôme de fer") ; sans ce dernier, les civils tués ou blessés se compteraient par centaines (à minima). Et un point Godwin pour "40-44" et le "gentil petit Adolf", qui montrent assez bien vos "à priori antisémites" dans ce conflit...

  • Posté par epictete epictete, mardi 11 mai 2021, 10:08

    Je me demande si en 40-45 les occupants détruisaient les maisons des occupés devant leur yeux pour mieux les humilier comme il a peu de temps. Il y a certes progrès; les habitations sont volées pour être "occupées" (dans tous les sens du terme).

  • Posté par Patrick Yamedjeu, lundi 10 mai 2021, 22:23

    Silence, on massacre!

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mardi 11 mai 2021, 9:56

    Non pas du tout. Juste, on se défend... D'un côté (Hamas et Djihad Islamique, des "ONG" pacifiques bien sûr) on envoie des roquettes "à l'aveugle" en direction des agglomérations israéliennes (dont une partie retombe dans la bande de Gaza elle-même...) en espérant faire un maximum de victimes civiles, de l'autre on vise des sites de production d'armes diverses, des tunnels "d'attaque" creusés en direction du voisin (auquel on cherche à nuire à tout prix et par tout les moyens), et des commandants des groupes armés qui sont en charge de l'envoi de ces "cadeaux empoisonnés". Certains cherchent visiblement les ennuis, ils vont les trouver...

Plus de commentaires

Aussi en Proche-Orient

Israël se dirige vers de nouvelles élections

Naftali Bennett et Yair Lapid, les deux leaders de la coalition au pouvoir depuis un an, ont annoncé vouloir dissoudre la Knesset. Ils cherchent une porte de sortie pour leur gouvernement, sans majorité depuis plusieurs semaines, au détriment de la stabilité du pays, qui vivra sa cinquième élection en moins de quatre ans.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une