Accueil Société

Déconfinement: ce sera «une mise en liberté conditionnelle», avertit le professeur Steven Callens (UGent)

Le professeur Steven Callens de l’Université de Gand appelle à la prudence.

Temps de lecture: 1 min

Une liberté « totale » ne pourra qu’être accompagnée de conditions, et on ne peut pas uniquement la conditionner au taux de vaccination contre le coronavirus, a expliqué mardi matin en radio (Radio 1, VRT) le professeur Steven Callens de l’UGent (université de Gand). Il s’agira « en fait d’une mise en liberté conditionnelle », a estimé ce spécialiste des maladies infectieuses qui fait partie du Gems, le « groupe d’experts stratégie de gestion » qui conseille les autorités sur la gestion de la crise liée au coronavirus.

Depuis le week-end dernier, on parle aussi du retour des festivals en août. Le professeur plaide pour de la prudence et éviter de mettre la charrue avant les bœufs. « On est en train de se projeter trois mois dans l’avenir. C’est trop long. » Steven Callens craint également que l’on mette trop l’accent sur une liberté retrouvée qui ne soit liée qu’à un paramètre (les vaccinations). « Si cela devient nécessaire de réintroduire des mesures, cela risque d’être encore plus dur », note-t-il.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Dejolier Bruno, mardi 11 mai 2021, 16:26

    Liberte conditionelle: Le ton est donne, nous sommes bel et bien en prison....

  • Posté par Bastin Eric, mardi 11 mai 2021, 12:09

    Il a probablement raison sur le fond mais l'expression "ce sera" est inconvenante de la part d'un expert. Il conseille, en aucun cas il ne décide. Aussi, lorsque des politiques sont réunis pour DECIDER, eux, les experts, même sollicités par les médias, devraient avoir la correction de se taire, surtout s'ils sont membres d'une instance qui conseille le gouvernement. Agir autrement, c'est se transformer en lobbyiste ou groupe de pression par médias interposés, en prenant le "peuple" à témoin. C'est inacceptable. Quand est-ce qu'ils vont comprendre cela ?!

  • Posté par Staquet Jean-Marie, mardi 11 mai 2021, 12:19

    Ils n'ont rien à "comprendre" en ce sens: ils savent que le pouvoir leur donnera raison.

  • Posté par De Ronde Michel, mardi 11 mai 2021, 11:25

    Devrons-nous porter un bracelet électronique à la cheville ?

  • Posté par Deltenre Samuel, mardi 11 mai 2021, 11:21

    C'est en filigrane de tout système de contrôle : penser qu'il vaut mieux toujours garder des moyens de surveillance et de contrôle que de les lever. Et nous adhérons toujours à cette philosophie lorsqu'elle est censée s'appliquer aux autres et pas à nous-même... ! Comme dans le système judiciaire, on retarde la libération au maximum, ou alors de façon conditionnée et idéalement d'abord sous surveillance électronique... L'analogie avec les "corona-pass" est frappante...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs