Accueil Léna

Malgré les risques, New York rappelle ses fonctionnaires au bureau

« Le retour au bureau est un indicateur de sécurité et un exemple pour le secteur privé », a assuré le maire, prêt à déconfiner entièrement la ville dès le 1er juillet. Mais tout le monde n’est pas serein.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Mes post-it, les chocolats pour les collègues, mon agenda. Je me demande si les choses que j’ai laissées sur mon bureau il y a un an y sont encore. Quand j’ai quitté le bureau en mars 2020, je n’ai rien emporté. Je pensais que j’allais retourner rapidement sur les lieux, mais quatorze mois se sont écoulés depuis. Je suis très émue. Si ce n’est dans le cadre des réunions organisées sur Zoom, je n’ai plus jamais parlé à mes collègues. » Nancy Arechigia, 53 ans, le visage couvert d’un de ces masques noirs avec le logo Chanel vendus par des vendeurs ambulants à chaque coin de rue, arrive au 1 Center Street à 7h50. Son badge autour du cou et un sachet en papier contenant des bagels et du café à la main, elle pointe du doigt la fenêtre du département Logements sociaux où elle travaille.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs