Accueil Opinions Cartes blanches

Carte blanche: la guerre cognitive et les vulnérabilités des démocraties

La désinformation est l’une des grandes menaces qui pèsent sur nos démocraties. Les Etats doivent s’emparer de cette problématique en développant des programmes et des outils qui pourront garantir la cohésion sociale.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

La nature de la guerre continue a évolué, ayant comme conséquence qu’on est parfois face à des guerres nouvelles qui ne disent pas leur nom. Les campagnes de désinformation sont devenues de véritables armes de perturbation massive, affaiblissant le bon fonctionnement de nos sociétés démocratiques. Elles se répandent et circulent rapidement, sont peu coûteuses et ont un impact élevé. Pour le professeur Giordano, le cerveau humain est ainsi devenu le champ de bataille du 21e siècle.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Dupont Vincienne, jeudi 13 mai 2021, 13:22

    Intéressant de voir que Le Soir publie d'une part un texte sur ce sujet et relaie d'autre part sans la moindre analyse la propagande du Hamas (réduisant les événements du Proche-Orient à un simple décompte de morts et de blessés, pour jouer sur les émotions, en oubliant presque systématiquement l'information essentielle, à savoir que la cause en est l'utilisation de la population de Gaza comme bouclier humain pour abriter des tireurs de roquettes.)

  • Posté par Debersaques Bart, jeudi 13 mai 2021, 1:10

    Quand une directrice d'école dit une chose tel: le but n'est pas de les apprendre a réfléchir, mais a les faire obéir a leur futur patrons - je n’oublierai jamais cette phrase -. Je me pose des questions sur l'enseignement, un des piliers d’intégration dans la société. L'enseignement, point favori de réduction de dépenses; devant ou précédé par celles en soins de santé. Veuillez me corriger si en tort.

  • Posté par Boer Mr, mercredi 12 mai 2021, 22:48

    Article très intéressant, merci. Et c'est étonnant le fait qu'il est apparu dans Le Soir, un journal qui a tombé dans le piège des désinformation pendant cette pandémie surtout en partagent les articles Belga et AFP.

  • Posté par Rambeaux Paul, jeudi 13 mai 2021, 11:18

    @Boer Mr : Vous êtes amusant... Si j'en juge par la teneur de vos interventions passées autour du covid, qui relevaient toutes de la désinformations pure et simple, je ne suis pas sûr que vous ayez compris quoi que ce soit à l'article. Ce qui est visé ici, c'est précisément le travail de tous les semeurs de fake-news qui mènent au complotisme dont l'objectif souvent avoué est de faire tomber les régimes occidentaux. Lisez l'article référencé par les auteurs de cette carte blanche : https://www.defnat.com/e-RDN/vue-tribune.php?ctribune=1380 et vous verrez à quoi vous participez (in)volontairement...

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs