Accueil Société Régions Wallonie

Le broyeur à métaux de Courcelles est mis à l’arrêt forcé

Fin avril, une explosion violente a endommagé le broyeur de Keyser, à Courcelles. La bourgmestre, Caroline Taquin, lui impose de rester à l’arrêt tant que des mesures drastiques ne sont pas prises pour éviter d’autres explosions à l’avenir.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

Sale temps pour les broyeurs à métaux. Par une ordonnance de police, la bourgmestre de Courcelles, Caroline Taquin (MR), vient d’interdire la reprise des activités de broyage de la société Keyser. Une ordonnance qui arrive quelques jours à peine après la décision d’Aubange de brider le broyeur d’Ecore pour rejet excessif de PCB très toxiques dans l’atmosphère.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs