Accueil Monde Europe

Allemagne: tous écolos pour l’après-Merkel

Après le jugement du Tribunal constitutionnel condamnant le gouvernement à revoir sa loi climat de 2019, le gouvernement va réviser ses objectifs ce mercredi. D’ici 2035, les réductions d’émission de CO2 devront atteindre 65 % et non plus 55 % par rapport à 1990.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Alors que les Allemands aspirent au changement, le 26 septembre prochain, après les 16 ans de règne d’Angela Merkel, les écologistes allemands ont le vent en poupe. A moins de cinq mois des législatives, les Verts culminent à 26 % des intentions de vote, trois points devant l’Union chrétienne-démocrate (CDU), selon le dernier sondage de la chaîne de télévision allemande (ARD).

Si bien que les écologistes et leur candidate, Annalena Baerbock, mènent la danse. A part l’extrême droite, tous les candidats se présentent comme des sauveurs du climat. « Nous avons besoin de plus d’écologie mais avec moins d’écologistes », martèle Markus Söder, le patron ultraconservateur de Bavière, qui ne cesse de pointer l’inexpérience de la candidate verte (aucune responsabilité ministérielle).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs