Alexander De Croo présente le «plan été»: «Nous nous dirigeons de plus en plus vers une vie normale» (direct)

Alexander De Croo présente le «plan été»: «Nous nous dirigeons de plus en plus vers une vie normale» (direct)
Photo News

Le Comité de concertation s’est achevé. Les ministres se sont réunis pour l’habituelle conférence de presse. Comme prévu, un large calendrier de déconfinement est décidé, même s’il reste au conditionnel.

« Dans les semaines à venir, nous allons vacciner parfois jusqu’à 1 million de doses par semaines. C’est un pas de géant que nous avons fait. Grâce à l’avancée de la vaccination, nous nous dirigeons de plus en plus vers une vie normale », a expliqué Alexander De Croo.

Voici les mesures annoncées.

Le 9 juin

La date du 9 juin est pivot, c’est confirmé. Moyennant 80 % de vaccination dans le public ayant des comorbidités, et un seuil maximal de 500 hospitalisations en soins intensifs, on rouvrira à peu près tous azimuts, avec protocoles.

A commencer par l’horeca, en intérieur, avec maximum 4 personnes par table, sauf membres d’un même foyer, et une distance de 1,5 mètre entre les tablées, tout cela entre 8 heures et 22 heures.

Quant aux terrasses, elles resteront ouvertes jusqu’à 23h 30.

9 juin, toujours, cette fois pour l’événementiel : on rouvrira les salles (spectacles, expos…), avec 200 personnes maximum, et un taux d’occupation maximal de 75 % eu égard à la capacité totale du lieu. Les règles : tous assis, avec masque, et distance physique. A l’extérieur : 400 personnes maximum, avec masque et distance physique. Les cinémas sont concernés, avec systèmes de ventilation.

9 juin, encore : réouverture des activités pour la jeunesse et camps de jeunes, avec maximum 50 personnes (à l’intérieur et à l’extérieur), sans possibilité de nuitée. Même chose pour les clubs, la vie associative, les activités organisées en règle générale.

9 juin, encore et toujours : cultes, mariages et enterrements seront autorisés avec 100 personnes à l’intérieur durant l’office, et 200 personnes maximum à l’extérieur. Les réceptions (mariage, enterrements) seront permises avec 50 personnes maximum.

On n’oublie pas les foires, brocantes et marchés aux puces non professionnels, braderies. Ni les saunas publics, jacuzzis, cabines de vapeur, hammams. Ni les parcs naturels, jardins animaliers, parcs d’attractions, plaines de jeu intérieures, activités récréatives à l’intérieur, piscines tropicales, casinos, bureaux de paris, salles de machines à sous, bancs solaires, bowling et fitness… Tout cela avec, à l’intérieur, la prédisposition de systèmes de ventilation.

Le 9 juin, les activités de porte-à-porte seront à nouveau autorisées.

Entraînements et compétitions sportifs non professionnels : maximum 50 personnes à l’intérieur et 100 à l’extérieur. Exception : les sports de contact tels que les sports de combat.

Salle de fêtes et de réception à l’intérieur : on autorisera 50 personnes maximum.

Enfin, pour le télétravail : retour en présentiel d’un jour par semaine par travailleur, avec un maximum de 20 % du total du personnel, et de 5 personnes pour les PME de moins de 10 travailleurs.

On n’oublie pas la bulle sociale à domicile : on passe à 4 personnes.

Les manifestations seront autorisées, avec 100 personnes maximum.

Au fait : on autorisera les communes à dresser des écrans sur les places pour l’Euro de foot. Mais pour un maximum de 400 spectateurs.

Le 25 juin

Dès le 25 juin, les activités pour la jeunesse et camps de jeunes (avec prétesting avant le départ) seront autorisés avec un maximum de 100 personnes (à l’intérieur et à l’extérieur), avec possibilité de nuitée. Même chose pour les clubs, la vie associative, les activités organisées.

Le 1er juillet

Nouvelles avancées le premier juillet : cette fois moyennant un taux de vaccination de 60 % en première dose pour l’ensemble de la population, et toujours le seuil de 500 patients en soins intensifs, ajoutez l’exigence d’une « baisse des hospitalisations » covid plus généralement.

A cette date, on redéterminera les règles à suivre dans l’horeca (tablées, distances), selon l’évolution de l’épidémie. L’idée : ouvrir davantage, si possible.

A ces conditions, pour ce qui concerne le secteur événementiel indoor : on autorisera l’accueil de 2.000 personnes, avec un taux d’occupation de 80 % par rapport à la capacité totale du lieu concerné. Les règles : tous assis, avec masque, et distance physique.

Secteur événementiel outdoor : on passera à 2.500 personnes maximum, avec masque et distance physique. Il y aura des « événements tests » avec coronapass.

Cultes, mariages, enterrements : maximum 200 personnes à l’intérieur et 400 personnes à l’extérieur.

Le premier juillet sonnera la fin des restrictions en matière de « shopping ».

Entraînements et compétitions sportifs non professionnels : pas de restrictions, ni à l’intérieur ni à l’extérieur.

Salle de fêtes et de réception à l’intérieur : 100 personnes maximum.

30 juillet

Le 30 juillet, si 70 % des plus de 18 ans ont reçu leur première dose, s’il y a moins de 500 personnes en soins intensifs (valeur indicative) et si cette perspective est à la baisse, on pourra passer à 3.000 personnes à l’intérieur pour les événements, en remplissant les salles à 100 %. Le port du masque et la distanciation resteront obligatoires. Les événements à l’extérieur pourront accueillir 5.000 personnes.

A partir du 13 août toutefois, il sera possible pour les organisateurs d’accueillir plus de 5.000 personnes et de recourir au « Covid Safe Ticket ». C’est-à-dire d’exiger une obligation d’avoir reçu la première dose de vaccin, un test négatif ou un test antigénique négatif sur place. Ceci ne peut concerner que les événements de masse. Ce système est dit « biodégradable » et se clôturera le 30 septembre. Il est à usage unique.

Le 30 juillet toujours, les foires commerciales pourront rouvrir, selon les mêmes modalités que l’événementiel. Il y aura aussi quelques assouplissements supplémentaires pour les salles des fêtes et de réception, qui pourront passer à 250 personnes dans les mêmes conditions que l’Horeca.

Le 1er septembre

C’est la dernière étape du plan établi en Codeco ce mardi. On rouvrira un peu plus encore, à condition que 70 % des plus de 18 ans aient reçu leur seconde dose et qu’il y ait moins de 500 personnes en soins intensifs. Il s’agit cette fois d’une obligation, et non plus d’une valeur indicative (et donc négociable). Dès cette date, on augmente la jauge dans l’événementiel en intérieur, en passant de 3.000 à 5.000 personnes. Une exception : la jauge sera illimitée pour les personnes en possession du Coronapass européen et provenant de l’Espace économique européen, de Suisse ou du Royaume-Uni. A l’extérieur, on passe à 10.000 personnes. Pour les camps de jeunesse, toutes les restrictions tombent, tout comme pour les cultes, les mariages, les enterrements et les événements à l’intérieur.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous