Accueil Monde Europe

Royaume-Uni: la reine détaille les grands chantiers de Boris Johnson

Le discours du trône d’Elizabeth II a montré que la pandémie restait la priorité du Premier ministre. Mais dans l’annonce de son nouveau programme législatif, Boris Johnson a remis à l’ordre du jour son ambition pour « niveler le pays par le haut » et répondre à l’appel des électeurs du nord et du centre de l’Angleterre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Malgré le succès de la vaccination en Angleterre, la pandémie reste la priorité de l’agenda législatif de Boris Johnson. Annoncé mardi par la reine à l’occasion de l’ouverture du la nouvelle session du Parlement, ce programme met d’abord l’accent sur le renforcement de la vaccination et la préparation d’une campagne pour un troisième rappel du vaccin en automne afin d’écarter les risques liés aux variants du virus. Le Premier ministre a promis des fonds supplémentaires pour le NHS, le service national de santé, notamment pour développer l’innovation et le recours à la technologie.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Vynckier Albert, mercredi 12 mai 2021, 7:52

    L'Europe a eu maille à partir avec l'Angleterre toujours à contre-courant, cultivant sa singularité, centre névralgique des marchés financiers. Que de temps pris à essayer de s'entendre et finalement l'Angleterre la quitte. D'un autre côté, voilà la Grèce, tiraillée par ses dettes, mise à mal, exsangue qui ne songe à aucun moment de commettre le Grexit.

  • Posté par Bartet Guy, mardi 11 mai 2021, 22:54

    Ah, il veut niveler par le haut. Donc raboter tout ce qui est trop haut et donc niveler vers le bas. Ça promet.

  • Posté par Corbiaux Thierry, mardi 11 mai 2021, 20:39

    Le Royaume Uni est en train de réussir son Brexit.

  • Posté par Krygier Alexis, mardi 11 mai 2021, 19:59

    Au lieu de vacciner une troisième fois pour les variants, ils pourraient offrir des doses aux pays en demandent. Ou même ne rien acheter, pour laisser des doses disponibles pour les autres pays . Ça n'est que si la population mondiale est majoritairement vaccinée qu'on sera protégé, dont des variants.

Aussi en Europe

Covid-19: les Pays-Bas de nouveau inquiets

Avec plus de 7.700 nouveaux cas de covid-19 rapportés en milieu de semaine, le pays atteint son plus haut niveau de contaminations déclarées depuis le 19 juillet dernier. Face à cette recrudescence inquiétante, le gouvernement démissionnaire de Mark Rutte a demandé un conseil d’urgence à son comité scientifique en charge de la gestion de la pandémie.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs