Accueil Monde Asie-Pacifique

Lelush, l’antihéros de la Génération Z chinoise

Devenu une star de la téléréalité malgré lui, ce Russe de 27 ans symbolise les aspirations d’une jeunesse chinoise qui n’en a que faire des visées matérialistes de ses parents. Récit.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Vladislav Ivanov, un mannequin et styliste russe de 27 ans, pensait avoir trouvé un bon filon. Engagé comme traducteur dans l’émission de téléréalité chinoise « Produce Camp 2021 », il devait aider deux participants japonais à apprendre le mandarin. Vivant dans l’Empire du Milieu depuis 2015, ce natif de Vladivostok manie en effet parfaitement le chinois.

Mais quelques jours avant le lancement de l’émission, un producteur vient le voir et lui propose de prendre part. Sans trop réfléchir, il dit oui et signe un contrat dans lequel il s’engage à s’acquitter d’une lourde pénalité financière s’il quitte l’émission avant sa conclusion. « J’avais envie d’essayer une nouvelle vie », a-t-il par la suite commenté.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs