D’hier à aujourd’hui, un siècle d’histoire de voitures hybrides et électriques

Les véhicules hybrides et électriques façonnent aujourd’hui l’automobile et le monde en général. Une technologie que l’on pense récente, mais qui a déjà un siècle d’histoire. Retour en arrière.

Les voitures électriques et hybrides ne sont aujourd’hui plus une curiosité dans nos rues et sur nos routes. Elles se sont démocratisées, leur autonomie augmente, les possibilités de recharge sont nombreuses, bref, cette technologie récente est toujours développée et maitrisée. « Récente » avons-nous dit ? Pas vraiment, comme le prouve l’histoire de ŠKODA.

Un véhicule hybride dès 1908

Vaclav Laurin et Vaclav Klement. Deux noms de l’histoire automobile qui méritent sans doute plus de reconnaissance. En 1908, ces deux Tchèques derrière la marque L&K, d’abord active dans la réparation et la conception de vélos et motocyclettes, créent le premier véhicule électrifié. Il y a 113 ans donc ! Un véhicule hybride qui utilisait un moteur essence de 4,5 litres activant une dynamo destinée à alimenter en électricité deux moteurs installés à hauteur de chaque roue arrière. Ces deux hommes que l’histoire retient, ce sont aussi les fondateurs de ŠKODA. Une marque qui n’a eu de cesse de développer cette technologie tout au long de son histoire.

Des camions pour les grands, des voitures pour les (tout-)petits…

En 1930, le constructeur crée ainsi des camions électriques dotés de batterie de 16 ou 28 kWh. Leur fonction ? Livrer la fameuse Pilsner, la bière locale, dans les bars et brasseries de Prague. Une preuve déjà que les petits trajets et les livraisons de proximité peuvent se faire en conduite électrique. Cela peut s’apprendre aussi dès le plus jeune âge. Le meilleur exemple ? La ŠKODA PUCK créée en 1941, une voiture 100% électrique… qui est en réalité une voiture-jouet électrique pour les enfants. Une voiture fonctionnelle qui pouvait dépasser les 10 km/h. De quoi faire changer les mentalités. Le constructeur tchèque ne s’arrêtera pas en si bon chemin et en 1991 déjà, il propose la compacte FAVORIT E et sa version pick-up. Une vitesse jusqu’à 80km/h pour une autonomie, en 100% électrique rappelons-le, de 80km ! Plus de 1.000 exemplaires seront produits, un record pour l’époque !

L’histoire continue aujourd’hui…

Toute cette histoire électrique se reflète aujourd’hui dans la gamme de voitures hybrides et électriques de ŠKODA. En 2011, c’est l’OCTAVIA Green E Line qui perpétue la tradition des voitures 100% électriques avant le concept VISION E, qui donne un premier aperçu de la future mobilité individuelle. La voiture électrique peu accessible ? ŠKODA tord le cou aux clichés en proposant la CITIGOe iV, l’une des voitures 100% électriques les moins chères du marché à l’époque. Aujourd’hui, cette tradition vieille d’un siècle et tout le développement effectué depuis se traduisent dans le tout nouveau SUV ENYAQ iV 100% électrique ainsi que dans les hybrides OCTAVIA iV et SUPERB iV. Vaclav Laurin et Vaclav Klement en auraient été fiers.

La Une Le fil info Partager
Sommaire