Accueil

Le petit lexique des congés scolaires

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

C’était il y a huit ans déjà. Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles adoptait un décret-cadre modifiant les appellations des congés scolaires. Si le lexique avait déjà été revu par arrêté dans les années 2000, il se voyait désormais couler dans le marbre. Plus question de parler des vacances de Toussaint, Noël, Carnaval et Pâques. Place aux vacances d’automne, d’hiver, de détente et de printemps. Mais les habitudes ont la vie dure. Les anciennes appellations demeurent largement utilisées.

En pratique, le décret fixe les nouvelles nominations de la sorte :

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs