Ecoles: à quoi ressembleront les congés scolaires dès 2022-2023

Ecoles: à quoi ressembleront les congés scolaires dès 2022-2023

Le gouvernement francophone l’avait promis, il serait celui qui concrétiserait la réforme des rythmes scolaires annuels. Ce mercredi, les ministres PS, MR et Ecolo ont approuvé le texte qui balise l’opération.

29 août 2022… Rentrée des classes pour 900.000 élèves francophones. Exit le 1er septembre, historiquement désigné comme premier jour de l’année scolaire depuis que Charlemagne a soi-disant inventé l’école. Depuis en tout cas que l’école, devenue obligatoire en 1914 a calqué son rythme sur celui des travaux des champs qui occupaient encore à l’époque une grande partie de la population. Exit donc le 1er septembre. Exit aussi le 30 juin, sacralisé à peu près à la même époque comme date clef pour la fin des apprentissages. Dans un an et quelques mois, la rentrée sera officiellement avancée au lundi 29 août 2022. Et la « sortie » au… 7 juillet 2023. C’est la conséquence directe de l’adoption, par le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, ce mercredi matin, d’un texte majeur – une note d’orientation destinée à être transformée en projet de décret – révisant de fond en comble les calendriers scolaires des prochaines années. Un texte que Le Soir a pu se procurer.

Le calendrier des vacances scolaires

En 2022-2023, l’année débutera le 29 août par huit semaines de cours suivies de deux semaines de congé (du 22 octobre au 6 novembre) puis de sept nouvelles semaines d’apprentissage avant Noël. Sept semaines aussi entre janvier et le congé de détente prévu du 25 février au 12 mars (alors que le mardi gras 2023 est fixé au 21 février). Puis sept semaines jusqu’au congé de printemps fixé… aux quinze premiers jours de mai (hors de la date de Pâques prévue le 9 avril). Enfin, huit nouvelles semaines de cours jusqu’au 7 juillet.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous