L’Atlético Madrid se rapproche du titre, Yannick Carrasco de nouveau buteur (vidéo)

Reuters
Reuters

Un pas vers le titre : l’Atlético Madrid a maîtrisé la Real Sociedad (2-1) mercredi pour la 36e journée de Liga, et a consolidé sa première place au classement cinq points devant le Real Madrid, qui se déplace à Grenade jeudi soir.

Les Colchoneros se sont imposés grâce à deux buts marqués dans la première demi-heure, d’abord par l’ailier belge Yannick Carrasco (16e), puis par Angel Correa, servi en profondeur dans la surface par Luis Suarez (28e).

La réduction de l’écart d’Igor Zubeldia, à sept minutes du coup de sifflet final sur corner (83e), n’a rien changé à l’issue de la partie.

La marque d’un futur champion ? A deux journées de la fin du championnat, l’Atlético a montré un visage très séduisant mercredi soir et a réussi à maîtriser son adversaire le plus coriace de ce sprint final de Liga.

Un succès abouti qui a fait courir de joie Diego Simeone dans le couloir vers les vestiaires, en sautillant, le poing rageur.

Dès l’entame, les hommes du tecnicien argentin ont enchaîné les grosses occasions, avec notamment une reprise de volée non-cadrée de Luis Suarez (5e) et un coup franc direct de l’Uruguayen qui a frôlé le poteau droit de Remiro (8e). Et sa dernière occasion, brossée de l’extérieur du droit à la 77e, n’était pas mieux cadrée.

Les Madrilènes ont fait le nécessaire pour prendre l’avantage en première période, puis ont résisté le reste du match, comme ils savent si bien faire.

Pression sur le Real

Le jeune attaquant suédois Alexander Isak a certes porté le danger au-devant des cages de l’Atlético, avec deux puissantes frappes repoussées par Jan Oblak, d’abord avec une ferme parade (31e), puis en s’aidant de son poteau (37e).

Idem pour Portu, qui a buté sur l’infranchissable portier slovène en deuxième période (65e), avant de heurter à son tour le poteau (80e).

Mais les Basques (5es à 18 pts du quatuor de tête), si séduisants en début de saison, n’ont pas pu développer leur jeu au Wanda-Metropolitano mercredi soir.

Alors que le FC Barcelone a trébuché une deuxième fois de rang mardi à Levante (3-3) après son nul face aux Colchoneros samedi au Camp Nou (0-0), disant quasiment adieu à ses chances de titre, le leader «rojiblanco» a mis la pression sur le Real de Zidane, son plus sérieux concurrent pour le sacre.

En début de soirée, le Séville FC est venu à bout du Valence CF 1-0 grâce à son attaquant international marocain Youssef En-Nesyri (66e), qui a marqué là son 18e but en Liga.

Tandis que les hommes de Julen Lopetegui peuvent mathématiquement toujours espérer se mêler à la bataille pour le titre, le Valence CF continue sa descente aux enfers, et pointe actuellement à la 14e place de Liga, à huit points de la zone rouge.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • PHOTONEWS_10930447-220

    Par Maxime Stévenne

    Euro 2020

    Euro 2020: les Croates ennuient les Diables

  • Une valeur sûre du onze français.

    Par Richard Gotte (La Voix du Nord)

    Euro 2020

    Euro 2020: l’indéboulonnable Benjamin Pavard

  • Martinez prépare la suite de la compétition.

    Par Guillaume Raedts

    Diables rouges

    Roberto Martinez: «Un nouveau tournoi commence»

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous