Ingérence russe aux USA: l’ex-avocat de la Maison-Blanche Don McGahn accepte de témoigner

Ingérence russe aux USA: l’ex-avocat de la Maison-Blanche Don McGahn accepte de témoigner
AFP

L’ancien avocat de Donald Trump à la Maison-Blanche a accepté de témoigner, au bout de deux ans, sur les accusations d’obstruction à l’enquête sur l’influence de la Russie dans la campagne du milliardaire républicain, a annoncé la justice américaine mercredi (heure locale).

Don McGahn, qui fut l’avocat de la Maison-Blanche entre 2017 et 2018, avait réussi jusqu’ici à échapper à la commission judiciaire de la Chambre des représentants, qui réclamait d’entendre son témoignage à la suite de l’enquête Mueller sur l’influence de Moscou.

«Quand l’ancien président a juré de se battre contre toutes les convocations visant son administration, il a commencé une campagne d’obstruction, inédite et dangereuse», a commenté le démocrate Jerry Nadler. «Nous commençons aujourd’hui à mettre fin à cette ère d’obstruction», s’est réjoui le président de la commission, à l’origine de la procédure de destitution lancée contre Donald Trump. Celle-ci s’était heurtée au refus de témoins clefs comme Don McGahn.

Le tribunal qui a annoncé mercredi le témoignage prochain de M. McGahn a précisé qu’il se tiendrait à huis-clos, en vertu de l’accord auquel l’avocat est parvenu avec la commission. Un verbatim du témoignage sera cependant rendu public. Même si M. McGahn devait confirmer les tentatives d’obstruction de l’ancien président, la suite de la procédure contre Donald Trump reste peu claire.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous