Accueil Sports Basket Euromillions League

Arthur Goethals fait le bilan de son mandat: «L’intérêt du basket renaîtra avec des salles pleines»

Faute de candidats à la D1, l’Ostendais a stimulé la BeneLeague : un nouvel élan qui, couplé à la formation, doit reconquérir le public et soutenir le professionnalisme

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Les playoffs, qui débutent mercredi, les licences, dont les dix clubs ont introduit leur demande, la BeneLeague, nouvelle compétition lancée en septembre, le contrat télé, dont l’appel d’offres est à l’étude, et le changement de présidence, à acter lors de l’AG du 16 juin… Ce ne sont pas les dossiers qui manquent à la Ligue en cette fin de saison qui a surtout le mérite d’avoir survécu au Covid et mis les Belges en exergue. Cette tendance profile l’avenir : leur place devrait se renforcer. Et la formation davantage soutenir leur éclosion. C’est l’un des chantiers inaboutis qu’Arthur Goethals, président de la Pro Basketball League depuis septembre 2015, va transmettre à son successeur, l’entrepreneur limbourgeois Maarten Bostyn, qui restera à la tête de Limburg United tout en soutenant le nouvel élan crucial espéré du championnat adossé aux Pays-Bas.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Euromillions League

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs