Accueil Monde Proche-Orient

Le Hamas lance une roquette vers le deuxième aéroport d’Israël et appelle à suspendre les vols

Le Hamas demande que tous les vols vers tous les aéroports d’Israël soient suspendus.

Temps de lecture: 2 min

Le mouvement islamiste Hamas a affirmé jeudi avoir lancé une énorme roquette d’une portée de 250 kilomètres en direction du second aéroport d’Israël et appelé les transporteurs aériens à «suspendre» tous leurs vols vers l’Etat hébreu.

Au cours des dernières heures, des vols à destination de l’aéroport international Ben Gourion de Tel-Aviv avaient été déroutés vers l’aéroport Ramon, près d’Eilat, dans le sud du pays, en direction duquel le Hamas dit avoir lancé cette roquette.

Le commandant des brigades al-Qassam, branche armée du Hamas, Mohammed Deif, a annoncé via son porte-parole avoir lancé une roquette d’une portée de 250 km vers l’aéroport de Ramon, situé à plus de 200 km de la bande de Gaza, enclave palestinienne sous contrôle de ce mouvement islamiste armé, en «représailles» à des frappes israéliennes.

Le Hamas «appelle les compagnies aériennes internationales à interrompre immédiatement leurs vols vers tout aéroport» en Israël, a-t-il ajouté. Plus tôt cette semaine, des vols au départ de l’aéroport Ben Gourion, le plus important du pays, avaient été temporairement suspendus en raison de premières salves de roquettes cette semaine du Hamas vers la métropole Tel-Aviv.

Les transporteurs américains American Airlines et United Airlines ont confirmé jeudi à l’AFP avoir suspendu leurs vols en Israël jusqu’au 15 mai au moins.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

28 Commentaires

  • Posté par De Pauwer Agathe, vendredi 14 mai 2021, 0:35

    Tuez tous ceux qui croient. Allah / Jésus / Yahveh reconnaitra les siens.

  • Posté par Taif Mohamed, jeudi 13 mai 2021, 19:33

    Ah le fameux mythe de la terre sans peuple , sans civilisation et sa fameuse vieille mosquée de plus 1300 ans construite juste parce que ça faisait jolie dans ce territoire de désolation sans vie et sa fameuse église de nativité encore plus vieille juste là pour servir de perchoir à tout ce qui vole . Brandir la bible comme titre de propriété, fallait oser quand même et tant qu'à faire, raconter nous aussi comment a été acquise cette terre et qu'elle fut le devenir de ses premiers habitants, les authentiques propriétaires.

  • Posté par Taif Mohamed, vendredi 14 mai 2021, 9:40

    J'ignore ce qu'a dit ou fait la coprésidente d'écolo de si choquant donc je ne céderais pas à un réflexe pavlovien en la soutenant sans savoir de quoi vous parler. Comme je vous l'ai indiqué, l'histoire est très lourde et chacun a de quoi y puiser pour dénoncer le bellicisme de l'autre. Je ne peux pas faire mieux que vous citer le fondateur d'Israël lui même : "« Si j’étais un leader Arabe, je ne signerai jamais un accord avec Israël. C’est normal, nous avons volé leur pays. Il est vrai que Dieu nous l’a promise, mais comment cela pourrait-il les concerner ? Notre Dieu n’est pas le leur. Il y a eu l’antisémitisme, les Nazis, Hitler, Auschwitz, mais était- ce leur faute ? Ils ne voient qu’une seule chose : nous sommes venus et nous avons volé leurs terres. Pourquoi devraient-ils accepter cela ? (Ben Gourion)". En Belgique on aime l'autoflagellation en raillant notre modèle politique alors qu'il est pourtant le mieux abouti pour pacifier un pays multiculturel comme Israël/Palestine. Il y a la solution du deux états en maintenant Jérusalem unifiée , les israéliens juifs présents en Palestine y reste, les palestiniens présent en Israël y reste. Introduction de la notion de Communauté chargée de gérer l'enseignement et la culture sur les deux territoires, Jérusalem , comme Bruxelles peut prendre des décisions pour son bien, mais devra soumettre ses projets urbanistiques aux deux états. Introduction de la nécessité d'avoir les 2/3 pour faire passer un projet avec majorité dans les deux communautés, notion de sonnette d'alarme pour étudier les litiges ,... Bref ils ont un modèle à penser, voir à copier.

  • Posté par Linard Robert, vendredi 14 mai 2021, 1:02

    Cher Monsieur, l'histoire récente est loin d'être un long fleuve tranquille dans cette région et cela particulièrement depuis 1948. Ayant eu la chance de visiter seul ce pays en compagnie de palestiniens chrétiens et par ailleurs un collègue juif modéré suffisamment longuement, j'ai la conviction que le problème est insoluble et que toute solution ne sera jamais que très précaire. Pourquoi ? 3 religions (sans compter leurs variantes) y ont leurs lieux les plus sacrés tout en n'étant pas toujours compatibles, soit une situation aussi instable que la nitroglycérine. En s'exprimant radicalement, la coprésidente d'écolo risque d'attiser la braise qui couve chez nous.

  • Posté par Linard Robert, vendredi 14 mai 2021, 1:02

    Cher Monsieur, l'histoire récente est loin d'être un long fleuve tranquille dans cette région et cela particulièrement depuis 1948. Ayant eu la chance de visiter seul ce pays en compagnie de palestiniens chrétiens et par ailleurs un collègue juif modéré suffisamment longuement, j'ai la conviction que le problème est insoluble et que toute solution ne sera jamais que très précaire. Pourquoi ? 3 religions (sans compter leurs variantes) y ont leurs lieux les plus sacrés tout en n'étant pas toujours compatibles, soit une situation aussi instable que la nitroglycérine. En s'exprimant radicalement, la coprésidente d'écolo risque d'attiser la braise qui couve chez nous.

Plus de commentaires

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une