Accueil Monde Proche-Orient

Les Arabes israéliens sont les Palestiniens de 1948

Près d’un cinquième de la population israélienne est arabe, palestinienne, donc. Lors des événements de ces derniers jours, de nombreux Arabes israéliens ont manifesté pour leurs frères des territoires occupés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Qui sont donc ces « Arabes israéliens », comme on a coutume de les désigner, dont certains sont soudain devenus partie prenante dans les incidents violents qui se sont développés en Israël depuis quelques jours ? Il s’agit de la principale minorité au sein de l’État hébreu, un petit cinquième des 9 millions d’habitants.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Waeghenaere Guillaume, vendredi 14 mai 2021, 8:54

    Encore un article impartial ? Loin de vouloir donner mon avis sur les différents protagonistes, je constate que Le Soir n'hésite pas à orienter son article... "Le mandat britannique s'est clôturé par une guerre et la création d'Israël" "La majorité de la population, soit 750.000 personnes avaient fui devant l'arrivée des forces juives"... Tiens, je croyais que toutes les forces arabes avaient attaqué Israël, lequel a été obligé de se défendre....

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs