Accueil Monde Europe

Iourï Dmitriev, le procès sans fin de l’historien des goulags staliniens

En Carélie, dans le nord de la Russie, il travaille pour trouver et répertorier les victimes de la répression soviétique, minimisée en plus de vingt ans de pouvoir sous le régime du président Vladimir Poutine. Son procès est historique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Stoïque mais déterminé, l’ami fidèle attend devant la porte. Anatolï Razoumov travaille depuis vingt ans avec Iourï Dmitriev pour exhumer les crimes de Staline en Carélie. Au rez-de-chaussée du tribunal de Petrozavodsk, capitale de cette région nord de la Russie frontalière de la Finlande, les regards des deux historiens se croisent quelques secondes ce mercredi 12 mai. Iourï Dmitriev, 65 ans, connu pour ses travaux sur le goulag, est pour la troisième fois jugé pour violences sexuelles sur sa fille adoptive. Pour Anatolï Razoumov, 66 ans, ces charges de pédopornographie ont été montées de toutes pièces pour faire peur à ceux qui ne s’alignent pas dans la lecture de l’histoire du Kremlin de Vladimir Poutine. Face à la machine politico-judiciaire, la réponse des deux amis : s’entêter dans le travail.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Hubert Wynands, mercredi 26 mai 2021, 8:54

    Bienvenue en poutinie.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs