Accueil Monde Proche-Orient

«Le pire chaos depuis des années»: la presse internationale réagit aux violences entre Israël et la Palestine

Les affrontements font la une des médias internationaux.

Temps de lecture: 2 min

La tension entre Israéliens et Palestiniens, palpable depuis plusieurs semaines, a débouché vendredi dernier sur de violents heurts sur l’esplanade des Mosquées, au cœur de la Ville sainte. Depuis, les affrontements font la une des médias internationaux.

L’escalade des violences provoque chez le quotidien français de gauche Libération, un « grand vertige » tandis que Le Parisien, classé plutôt au centre, parle d’« un sujet explosif » pour aborder la crise israélo-palestinienne qui « enflamme la classe politique française  ».

Le magazine social-démocrate l’OBS, pose quant à lui la question d’une énième guerre en titrant « Une nouvelle guerre couve-t-elle ?  ».

Le quotidien espagnol de gauche El País parle d’un « déluge de feu » et d’« une intervention sans précédent depuis la guerre de 2014 » quand le journal britannique de gauche The Guadian évoque le « pire chaos depuis des années  ».

Le Washington Times, quotidien américain de droite, rejette la faute sur le Hamas, accusé d’avoir provoqué cette escalade de violence en tirant des roquettes sur des terres israéliennes plus éloignées de l’épicentre des affrontements.

Le média de gauche israélien, Haaretz décrit « la plus lourde flambée depuis 2014 ». De son côté, Maariv, de centre-droit sur le plan nationaliste et libéral sur le plan socio-économique, suggère de « laisser les flics gagner » en proposant 8 mesures qui permettraient de « rétablir la gouvernance d’Israël ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une