Accueil Société

Archéologie: et si les manuscrits de Moïse Shapira étaient authentiques?

Il y a plus d’un siècle que l’authenticité des parchemins mis en vente par l’antiquaire Shapira fait débat. Un chercheur veut pourtant y croire. Vrais, ils révolutionneraient l’histoire de la Bible et du Proche-Orient.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 7 min

Et si les manuscrits de Shapira étaient authentiques ? Plus d’un siècle après le suicide de l’antiquaire Moïse Wilhem Shapira, la question est de nouveau posée par l’archéologue israélo-américain Idan Dershowitz dans un article et un ouvrage intitulés The Valediction of Moses. L’auteur y défend la thèse selon laquelle les manuscrits que faillit acheter le British Museum à la fin du XIXe siècle ne sont pas nécessairement faux, mais qu’ils pourraient appartenir à une version très ancienne du Deutéronome, livre biblique que la tradition attribue à Moïse. Le Deutéronome contient les derniers discours du prophète au peuple hébreu avant son entrée à Canaan (Palestine), le récit de sa mort ainsi que les Dix Paroles (les dix commandements).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Roland Douhard, dimanche 16 mai 2021, 18:17

    A l'époque de Cannan (IIème millénaire av. l'ère chrétienne), le terme "Palestine" n'existe tout simplement pas ! L'auteur de cet article commet un grossier anachronisme, souvent à dessein ... La région devient au 1er millénaire av. JC, la Judée Samarie (royaume d'Israël - 930 à 720 av. JC - et royaume de Juda - 931 à 586 av. JC. - ). Ce n'est que dans les années 130 que l'empereur Hadrien, pour punir les Hébreux de leur seconde révolte contre l'occupation romaine (appelée la Grande Révolte, de 66 à 73 ap. JC, sous Titus, racontée par Flavius Josèphe, dans "La guerre des Juifs), celle de Bar Kokhba, rebaptise la Judée par l'appellation "Provincia syria palaestina", en référence au petit peuple philistin. Le terme Palestine désigne seulement après la décision impériale l'ex-Judée. Cela laissera des traces dans la mémoire collective, car bon nombre de personnes croient que la Palestine fut dans l'Antiquité un Etat, Etat qui n'a jamais existé. Palestine fut donc une appellation d'origine peu contrôlée, le plus souvent mal comprise et mal interprétée, volontairement ou non ...

  • Posté par Moriaux Raymond, dimanche 16 mai 2021, 7:13

    Dommage quand même qu'on ne nous explique pas en quoi ces documents, s'ils étaient authentiques, révolutionneraient l'histoire de la Bible et du Proche Orient...

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs