Accueil Monde Amériques

Le Chili s’apprête à changer de Constitution pour tourner définitivement la page Pinochet

La loi fondamentale était toujours celle des années noires de la dictature militaire. Elle contribue au maintien d’une société très inégalitaire.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 1 min

Un an et demi après les grandes manifestations de 2019, 14 millions de Chiliens sont appelés ce week-end à élire les rédacteurs d’une nouvelle Constitution pour tourner définitivement la page Pinochet. Remplacer la loi fondamentale rédigée en 1980 sous la dictature militaire (1973-1990) était une des revendications principales des manifestants. Face à la fronde, le président conservateur Sebastian Piñera avait été contraint d’accepter un référendum sur un changement de Constitution, plébiscité à plus de 80 % en novembre dernier. La Constitution actuelle, qui limite fortement l’action de l’Etat et promeut l’activité privée dans tous les secteurs, est un obstacle à de profondes réformes sociales dans un pays très inégalitaire.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs