Accueil Sports Football Football à l'étranger Italie

La Juventus tombe de haut

Exclue de la C1 à l’heure actuelle, la Juventus de Pirlo pourrait définitivement devoir y renoncer en cas de défaite ce samedi soir (18h) contre l’Inter. Comment, en 3 ans, les dirigeants ont galvaudé l’hégémonie qu’ils avaient bâtie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

En février dernier, Antonio Conte avait adressé un vigoureux doigt d’honneur à son ancienne direction « bianconera » (2011-2014), recevant en retour un sincère « poltron » d’Andrea Agnelli. C’était en demi-finale retour de la Coupe d’Italie. C’était à la fois le point le plus haut des illusions de la Juventus, encore plus convaincue d’un 10e « scudetto » de rang, et l’ultime lueur d’une saison que même la finale de la « Coppa », contre l’Atalanta, mercredi prochain, ne ravivera pas.

Ce dimanche, en début de soirée, Antonio Conte pourrait brandir un autre « majeur », virtuel celui-là, à l’encontre des dernières velléités « juventine ». Un succès de son Inter combiné à une victoire du Napoli à Florence à l’heure de l’apéro dominical pousserait (presque) définitivement son ex-équipe au fond du trou : de la « Super League » à l’Europe League.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Italie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs